CHRONIQUE / REVIEW

Delta Tea

The Chessboard

Releases information

Release date:

February 29, 2020

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Independent

France

Denis Boisvert - May 2020

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

DELTA TEA, un jeune quatuor qui nous parvient de France, nous offre ce premier album instrumental plein d’énergie, de substance et d’une étonnante maturité. ‘The Chessboard’ est à la fois simple et complexe. Simple par son ensemble assez traditionnel où les deux frères GEHIN s’échangent les trames mélodiques à part presqu’égales entre le clavier tantôt atmosphérique, tantôt épique et la guitare rythmique ou solennelle. On remarque d’emblée l’apport dynamique du batteur farouche et infatigable et le soutien constant de la trame de guitare basse. La complexité vient d’une approche progressive au couteau entre les dents, des clins d’oeil de jazz, des choeurs dérangés et des rythmes et signatures échevelés. Les pièces sont suffisamment longues pour donner tout l’espace nécessaire à l’expression artistique. Chaque morceau apporte son lot de sourires et de découvertes.

On doit dire qu’ils arrivent prêts. Ils ont collectionné quelques prix au passage et ont pris le temps de pondre un album cohérent et inspiré avec un mixage et un mastering très professionnel. Dans le détail on ouvre avec la pièce-titre ‘Chessboard’ qui met magnifiquement la table et qui sollicite toute votre attention. ‘Delocalized’ qui suit est tout à fait dans le style néo-progressif avec touche métallique agrémentée de touche fusion et m’a rappelé ‘Delusion Squared’ par petits moments ou même les envolés symphoniques du groupe cubain ANIMA MUNDI. Mon morceau préféré est cependant ‘Until Dust’ avec un début un peu messe noire et un glas puis on enchaîne avec des passages délicats presqu’acoustiques, puis des escapades quasi-latines avant de repartir entre les choeurs maléfiques et les envolés cinématiques. Très prenant. ‘Share’ se cadre plus dans la subtilité et les paysages d’improvisation à la saveur CRIMSON. Très solide aussi. On fini avec une très brève ‘Outro’ tout à fait martiale.

Cela fait du bien de constater que la vigueur du rock progressif est toujours présente en France et chez les générations plus jeunes. DELTA TEA avec cet album de qualité se positionne très bien sur la scène et méritera d’être suivi avec attention. Vous ne regretterez pas le temps passé à découvrir chacune des cases de cet échiquier.

    1. Chessboard (6:51)
    2. Delocalized (6:53)
    3. Until Dust (9:26)
    4. Share (9:47)
    5. Outro (1:53)
    Total: 34:53

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Antoine Gehin: Claviers
Clovis Gehin: Guitares
Kilian Beyly: Batterie
Oscar Decamps: Basse

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020