PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

vak

budo

Releases information

Release date: September 7, 2018

From: France

Serge Marcoux - March 2019

8,5

Un album enregistré sur l’étiquette Soleil Zeuhl indique clairement son orientation musicale.  Zeuhl est un adjectif, signifiant céleste, qui provient du langage Kobaïen inventé par CHRISTIAN VANDER, batteur et fondateur du légendaire groupe MAGMA.  En règle générale, c’est un genre caractérisé par une fusion du jazz moderne, du rock, de la musique classique et du chant qui peut évoquer un peu l’opéra.  C’est une musique exigeante tant pour les auditeurs que pour les musiciens.  En spectacle, la combinaison réussie de tous ces éléments, alimentés par une rythmique bien marquée, peut conduire les participants dans un état près de la transe.  Depuis cinquante ans, les émules de MAGMA sont peu nombreux.  La plupart des groupes et musiciens viennent de France mais vous avez aussi les HAPPY FAMILY et BONDAGE FRUIT du Japon et les RUNAWAY TOTEM et UNIVERSAL TOTEM ORCHESTRA d’Italie par exemple.

 

« Budo » est le premier album officiel des français de VAK après deux EP, 2011 et 2014, réédités sous forme de cd en 2015 sous le nom de « Aedividia ».  Le groupe est formé de quatre musiciens supportés par trois invités au saxophone, à la flute et à la guitare.  On ne trouve que trois pièces sur l’album mais deux d’entre elles dépassent les vingt minutes et offrent de multiples développements qui permettent de constater le grand talent de ces sept musiciens et la qualité des compositions.  La basse de JOËL CROUZET, qui joue aussi de la guitare, est un point d’ancrage essentiel de « Budo ».  Elle est clairement mise en valeur dans le mix et constitue un réel plaisir à entendre évoluer.  VLADIMIR MEJSTELMAN, cofondateur du groupe, complète la section rythmique et son jeu à la batterie est tout à fait digne de mention.  Le claviériste ALEXANDRE MICHAAN utilise principalement le piano électrique qui est très caractéristique du son de cette mouvance progressive.  Son utilisation des synthétiseurs confère aussi des textures intéressantes à divers moments.  Un autre élément essentiel de « Budo » est la voix d’AURÉLIE SAINTECROIX, cofondatrice du groupe.  Celle-ci doit être considérée comme un instrument à part entière, notamment parce qu’il n’y a pas de paroles.  Et quel instrument!  Une grande partie de l’atmosphère qui règne sur cet album, aussi influencé par le volet RIO du prog, lui est redevable.  Nul besoin d’aimer MAGMA pour apprécier « Budo ».  Je peux en témoigner puisque je ne suis pas fan du groupe phare du genre, loin s’en faut.  Une référence plus près du son de VAK serait celui d’ESKATON mais un tantinet moins frénétique et avec un groove irrésistible par moment.  J’ai vraiment beaucoup aimé « Budo » un album de qualité que j’écouterai de nouveau avec grand plaisir au cours des années à venir.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019