CHRONIQUE / REVIEW

tusmorke

leker for barn, ritualer for voksne

Releases information

Release date: November 29, 2019

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Karisma Records

From: Norvège / Norway

6,7

Mario Champagne- December 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Du crépuscule Norvégien surgit un nouvel album de Tusmørke, qui signifie d’ailleurs « crépuscule » en norvégien, leur huitième depuis 2012, un groupe au rendement régulier qui produit un rock progressif à base de folk norvégien, un brin psychédélique, souvent étrange et ce qui est surprenant, c'est que parfois leur musique s'adresse aux plus jeunes, mais la philosophie derrière s'adresse aux plus grands. Ce fut le cas en 2017 avec leur album « Bydyra », et ils reprennent cette voie avec le tout dernier intitulé « Jouets pour enfants, rituels pour adultes ». D'ailleurs, les titres traduits en français nous parlent de la Belle au Bois dormant, de l'ours qui dort, de bal, de bague, de château et de voyage fantastique. Derrière toutes ces fantaisies enfantines se cachent de grands garçons, armés de leurs mystérieux prénoms. Benediktator chante, joue de la basse, de la guitare, de la guimbarde et du glockenspiel. Krizla chante, joue de la flûte et bidouille de l’électronique. Finalement, HlewagastiR s'occupe des percussions et Haugebonden des claviers et synthétiseurs.

 

Côté musique, ça sonne très bien, quoique les chorales enfantines et le style font plus penser à des disques d'Henri DES ou d'une Carmen CAMPAGNE par moment qui feraient un « jam » avec CLANNAD, qui est l'ancien groupe folklorique d'ENYA. C'est le cas sur « Bro bro brille » et plusieurs autres pièces. Ce qui est dommage, c'est que la barrière de la langue limite l'appréciation qu'on pourrait se faire de cette étrangeté. De mon côté, je n'ai pas trop embarqué, ayant possiblement perdu mon esprit d'enfant il y a quelques décennies. Sans renier le professionnalisme de la démarche, la qualité de l'interprétation et des compositions, et la performance excellente du jeune chœur de gamins et gamines, j'ai senti comme un lourd effet de redondance dans ce que j'ai entendu qui fait qu'à un moment donné, j'ai eu l'impression de me ressasser toujours la même chanson, et en plus, plusieurs ressemblent à des chansons à répondre.  

 

Il faudra attendre à la huitième chanson, soit « Sjubidubidu Sju », pour tomber sur quelque chose de différent, un peu funky, qui sonne un peu vieux disco, et la neuvième, « Velkommen til Hades », pour obtenir une version cinématique d'une descente aux enfers par une classe de primaire. La pièce « Kharons vise » innove en mêlant chant en canons et passages funk dignes de Beck HANSEN. « Den tolvte Baal » sort vraiment du lot, ayant réussi à capter mon attention avec ses airs de « space rock », me faisant croire à une apparition subite du grand Nik TURNER d'HAWKWIND.  Il en est de même pour « Gamlas seierssang » et « Eventyret er ute », moins enfantines, et plus dramatiques et sombres dans leurs expressions.

 

Bon, je peux en conclure que tout cela ne correspond pas vraiment à ce que j'écoute habituellement. Je crois qu'il faut vraiment être natif des pays scandinaves pour réellement apprécier ce genre de répertoire. De surcroît, je me questionne intensément sur le classement « Prog » de ce genre d'album qui m'a laissé très perplexe. Bon, si vous avez une grande ouverture d'esprit, que vous travaillez dans une maternelle, et que vous appréciez les choses simples, peut-être que ces ritournelles mettront du bonheur dans votre cœur. Bonne écoute!

PISTES / TRACKS

 

  1. Bro bro brille (4:23) 

  2. Per Sjuspring (4:36)

  3. Kjerringa med staven (3:03)

  4. Ta den ring (3:41)

  5. Tornerose (2:36)

  6. Bjørnen sover (2:33)

  7. På Torneroses slot (2:04)

  8. Sjubidubidu Sju (3:24)

  9. Velkommen til Hades (1:17)

  10. Kharons vise (2:15)

  11. På den ytterste nakne øya (1:56)

  12. Jeg gikk meg over sjø og land (2:46)

  13. Den tolvte Baal (2:47)

  14. Gamlas seierssang (1:48)

  15. Eventyret er ute (3:19)

  16. Du og jeg og vi to (2:56)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Benediktator – Vocals, Bass, Acoustic Guitars, Glockenspiel, Jaw harp

Krizla – Vocals, Flute and Electronics

HlewagastiR – Drums & Percussion

Haugebonden – Keybords & Synths

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020