CHRONIQUE / REVIEW

tillian

lotus graveyard

Releases information

Release date: April 20, 2019

Format: Digital, CD

Label: Tillian

From: Israël / Israel

8,8

Jacques Vigneault - August 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Les groupes de rock progressif en provenance d’Israël font de plus en plus leurs apparitions et je pense ici à TELEGRAPH que nous avons découvert dernièrement avec leur album « Mir ». Cette fois-ci, c’est le groupe TILLIAN avec son premier album « Lotus Graveyard » que nous allons vous parler. Créé en 2014 par Leah MARCU qui en plus de s’occuper du chant, elle compose la totalité de l’album. Pour le premier album, Leah a su bien s’entouré en travaillant avec le producteur Erez YOHANAN (Orphaned Land, Amaseffer) et le tout mixé par Forrester SAVELL (Karnivool, The Butterfly Effect). Leurs influences principales tournent autour de PAIN OF SALVATION, AYREON & KATE BUSH. Que nous réserve ce premier opus ?

 

Le tout débute avec ‘Reborn’ avec cette première chanson au clavier et guitare, et qui, de par sa mélodie à la guitare me fait étrangement penser à l'unique album de Rock Mélodique du musicien québécois "Donald CHARLES". Et quel beau vocal tout en douceur de Leah MARCU, entremêlant ses qualités de chanteuse dans des passages aux mélodies vocal agrémenté de très belle façon par des envolées et solos de guitares planant et mélodique à souhait. Et, de plus, on a donc affaire ici à un très bon début, avec une rythmique super solide.  Suivi de ‘Touched’ qui commence au son d'un tictac et ensuite un riff de guitares acoustiques, avant d'entendre le chant de Leah entremêlé avec les tictac et guitares suivi du clavier (piano), et, d'une belle mélodie au violoncelle sera suivi momentanément d'une rythmique légèrement hard au son de la batterie et des guitares pour ensuite revenir à une acoustique au piano et guitare. Mais quelle finale grandiose dont j'ai particulièrement apprécié les parties vocales me faisant beaucoup penser à Kate Bush a ses débuts. On poursuit avec ‘Frozen Sun’ un début au clavier et violoncelle, wow, j'aime ça, suivi d'une rythmique et du chant de Leah tout en douceur, agrémenté ensuite d'une guitare, d'une rythmique et du très beau chant de Leah plus hard mais tout en mélodie, une partie planante au milieu de la pièce nous apporte un certain réconfort pour ensuite se refroidir violemment à la fin. 

 

‘I’m To Close’ est une très belle ballade de rock symphonique avec un début à la guitare acoustique, qui sera suivi par un violoncelle, batterie et guitares légèrement plus électriques, voir même par la suite, un peu plus violentes dont Leah nous démontre bien qu'elle est trop prête avec ses superbes lamentations vocales se terminant de belle façon au violoncelle, et, je ne peux m'empêcher d'imaginer une Kate Bush plus jeune et plus hard que ce qu'elle faisait a l'époque. Avec ‘Monster’ on a affaire ici a une superbe pièce tout en Métal Progressif, guitares et rythmique d'enfer, et, le clavier y est plus perceptible ici, suivi d'une partie à la guitare acoustique, et, se terminant de très belle façon avec une petite envolée à la guitare flamenco et un très petit solo de basse et une finition à la guitare acoustique. ‘Moonlight Dancer’ chanson d'un genre danse macabre Voodoo débutant avec le crépitement d'un feu suivi de percussions et d'un violoncelle symphonique et une Leah démontrant sa qualité de chanteuse avec des passages vocaux dans un style gipsy. On aura affaire aussi un passage au clavier nous donnant l'impression d'entendre un bandonéon. ‘Black Holes’ la plus longue de l’album est plus du style Métal Progressif est assez particulière avec son intro au clavier genre petit beat électro rock suivi de guitares lourdes et de petites lamentations vocales, et qui par la suite, nous agrémente d'un moment calme pour reprendre avec le chant de Leah et d'un jeu de clavier électro avant d'entamer une progression aux guitares lourdes et une rythmique époustouflante, tout en ayant droit entre temps a un très beau solo de guitare. La pièce se termine par un riff de guitare saccadé un peu démoniaque jusqu'à la fin. 

 

On continue avec ‘Caught In Your Slough’ petite instrumentale avec un début au clavier suivi de guitares tout en mélodie hyper rapide avec une splendide envolée de guitare solo, et, sa rythmique super solide. Viens ensuite un petit moment de percussion et clavier suivi jusqu'a la fin d'un rythme hard mélodique à la guitare qui se termine par un unique riff de guitare planant. ‘The Beggar’ un autre début en violoncelle, chant et clavier (piano), pourrait-on dire ; enfin un morceau avec de beaux moments ou le claviériste nous démontre son savoir-faire ; il ne faut pas non plus oublier le très beau chant de Leah qui nous démontre encore tout son talant de chanteuse. ‘Love Or Heaven’ un départ à la guitare métal assez violente et une rythmique particulièrement efficace, son ici, avec les qualités vocales de Leah qui m'impressionne toujours autant depuis le début, ainsi que la belle surprise de ces back vocaux dure à la dead métal font de ce superbe album, un des plus beaux albums qui m'a été donné d'entendre en 2019. Et la dernière ‘Earth Walker’ WOW, superbe morceau au clavier (piano), violoncelle et d'une Leah tout en douceur et en mélodie offre une fin sublime pour ce premier effort.

 

En conclusion, on a affaire avec Tillion, a d'excellents musiciens toujours en possessions de leurs moyens, à un album très bien structuré, enregistré et réalisé. Et que dire de: Leah MARCU dont les qualités vocales sont dignes des meilleures, Alexandra MARCU dont la qualité de jeu au violoncelle est très mélodique, agréable et doux, Lior GOLDBERG avec un jeu de clavier pas toujours au premier plan mais bien a sa place lorsque requis, Yadin MOYAL aux excellents passages tant solos que rythmiques de guitares,  Yani AVNET & Alon SHULMAN (Pour 2 titres 6 & 10) dont les mélodies a la basse sont toujours bien à leurs places, et, pour finir et non le moindre, Yoav WEINBERG dont la qualité de son jeu de batterie et percussion est vraiment à la hauteur de cet excellent disque. Et au risque de me répéter, pour ma part, c'est une des meilleures productions de 2019. Vous aurez surement constaté aussi que j'aime beaucoup Leah MARCU dont le type de chant me fait beaucoup penser à celui de Kate Bush, artiste et chanteuse que j'affectionne particulièrement. 

 

PISTES / TRACKS

 

01 - Reborn (5:57)

02 - Touched (4:14)

03 - Frozen Sun (4:52)

04 - I'm too Close (4:51)

05 - Monster (4:17)

06 - Moonlight Dancer (3:20)

07 - Black Holes (7:03)

08 - Caught in Your Slough (1:13)

09 - The Beggar (4:13)

10 - Love or Heaven (6:46)

11 - Earth Walker (3:36)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Vocals: Leah Marcu

Cello: Alexandra Marcu

Guitars: Yadin Moyal

Drums: Yoav Weinberg

Bass: Yanai Avnet (Bass on "Love or Heaven" & "Moonlight Dancer": Alon Shulman)

Keyboard: Lior Goldberg

Harsh vocals on "Love of Heaven": Shachar Bieber

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019