PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

the whirlings

earthshine

Releases information

Release date: October 18, 2019

From: Italie / Italy

Philippe André - November 2019

8,3

Sur cette affaire, je me suis retrouvé face à un casse-tête chinois, enfin plutôt italien.  Imaginez simplement que THE WHIRLINGS revendique son appartenance musicale à l'énumération suivante : psychedelic rock - stoner rock - space rock - progressive stoner - post-rock.  Alors vous faites quoi et comment?  Vous écoutez et vous essayez de classer les cinq titres de l'album dans les sous catégories proposées! Le quatuor transalpin est originaire de L'AQUILA, une ville des ABRUZZES située à environ 200 kilomètres au nord-est de ROME.  Une ville rendue tristement célèbre par un terrible séisme en 2009.

 

Un seul titre, le premier « Vacuum » est chanté par une invitée, Vera CLAPS, et curieusement  c'est aussi le top titre de cet album, une pièce qu'aurait largement pu composer un certain David BOWIE dans ses vertes années. Si l'on considère que THE WHIRLINGS reprend sur scène l'indémodable « The Man Who Sold The World » comme l'avait fait il y a une vingtaine d'années SIMPLE MINDS, nous dirons donc que la boucle est bouclée. Les quatre autres pièces sont, à mon sens, plutôt à catégoriser post rock qu'autre chose, un post rock énergique et métallique semblable au groupe suédois OH HIROSHIMA que je vous ai commenté il y a quelques semaines de cela.

 

Quoi qu'il en soit, une réelle bonne surprise pour une formation dont j'ignorais totalement l'existence et la musique auparavant.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019