CHRONIQUE / REVIEW

the d project

find your sun

Releases information

Release date: October 12, 2018

Format: Digital, CD

Label: Ozeta Productions

From: Canada

8,7

Alain Massard - November 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Stéphane DESBIENS est un multi instrumentiste de grand génie! Il a œuvré dans le groupe SENSE au début des années 2000 puis s’est lancé dans ce projet personnel, le projet DESBIENS. Il a réussi à faire venir des artistes de renommée comme T. BODIN, D. SHERINIAN, M. OTFORD ou T. LEVIN. Il a composé sur « The Sagarmatha Dilemma » l’épopée de l’alpiniste M. JEAN gravissant l’Everest. C’est A. JACKSON l‘ingénieur du son de PINK FLOYD  qui a mixé une bonne partie des deux derniers albums. « FIND YOUR SUN » est le 5e CD sorti avec des sonorités toujours un peu surprenantes et variées. Dans ce dernier opus on peut reconnaître et entrapercevoir des sons provenant de PINK FLOYD, KING CRIMSON, un peu de MARILLION, de SAGA pour la partie jeu de guitare et d’ALAN PARSONS PROJECT pour les ambiances planantes. Il ne faut pas se laisser perdre par le jeu des étiquettes-références ici car Stéphane va où bon lui semble et crée une musique où l’on ne s’ennuie pas, avec des accents hard rock, jazzy, classique sur une base PROG intemporelle. Mais voyons voir ça de plus près!

  

8 titres pour un gros ¾ d’heure de musique, assez court… allez « The end » comme entrée avec un son melting-pot de toute beauté, on a de tout, de l’intro prenante à la voix douce aux enchaînements guitare, violon, flûte et guitare violente avec un bon riff à la fin; c’est bien parti! « Crude reality » étrange avec une voix et un refrain un peu agressif, une basse bien pesante puis une sonorité dans la veine d’un KING CRIMSON de l’ère « Red » avec un saxo époustouflant. Le bijou de l’album selon moi est à venir avec deux titres enchainés envoutants avec « Tell Me » intro synthé mélancolique, sonorité parsons-nienne (oui, j’aime bien inventer pour essayer de rendre compte de l’impression sonore!) puis floydienne et crimson-nienne pour finir avec un solo de violon à faire pâlir. S’enchaîne « The Sting » passant à un détour yes-sien dès l’ouverture du titre suivant avec guitare acoustique, ambiance encore sombre, on approche des ambiances  de « The wall » à ce moment précis, puis éclaircissement avec un cor venu d’outre-tombe (merci Romain!)!

  

« Life to spare » le titre pop-FM avec un rythme effréné, une basse encore omniprésente, puis des sonorités synthés flirtant avec N.MORSE ou TRANSATLANTIC pour retomber doucement. « Be kind » la ballade de l’album chanté ici par Peter FALCONER (Drifting Sun) avec une guitare acoustique montant progressivement vers une ouverture électrique explosive, un riff que H. HADJI (pour mes amis québécois Hassan est le guitariste du groupe ANGE!) affectionnerait avec puissance et émotion (à 3’20’’ pour être précis!!), puis retour au refrain et aux violons symphoniques, tiens là encore un peu d’APP pour moi, bref la 2e claque de l’album! S’ensuit « Find your sun » décomposé en trois temps, avec piano limpide et synthé d’intro pour une extension typiquement prog avec basse à la T. LEVIN bien en place, une voix qui devient presque violente, le riff de la voix combiné à celui de la guitare, puis soudainement le solo à la CRICHTON, puis violon qui tempère les notes aigues et qui va rechercher des sons flirtant avec le spleen, puis à nouveau la guitare et la voix dans un registre hard, toujours déroutant, pas le temps de s’ennuyer finalement! C’est à ce moment qu’on peut se rendre compte des circonvolutions que S. DESBIENS amène à ses chansons en passant d’un air musical à un autre, d’un état musical à un autre. La dernière toune « Be free » avec intro acoustique douce, simple va permettre d’amener un solo de guitare à la DESBIENS, solo virevoltant il en est, la voix reprenant ensuite sur le même registre, c’est beau ,énergique, c’est surtout un son propre, un son D PROJECT avec des incursions sur des territoires prog pour les anciens ayant baigné dedans; pour les auditeurs plus jeunes, ce mélange les ravira encore plus si j’ai bien entendu lors de leur denier show donnant un set enjoué et sans aucune faiblesse; il fallait le dire étant un des spectateurs privilégiés.

 

PISTES / TRACKS

 

1. The End (6:02)
2. Crude Reality (6:55)
3. Tell Me (8:45)
4. The Sting (6:04)
5. Life to Spare (4:04)
6. Be Kind (5:35)
7. Find Your Sun Part 1 (1:51)
  . Find Your Sun Part 2 (3:55)
8. Be Free (5:01)

Total Time 48:12

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Stephane Desbiens : Guitars, Keyboards, Vocals
- Jean Gosselin : Drums
- Isabelle Cormier : Violin, Back Vocals
- Philippe Desbiens : Bass 


Avec :
- Fred Schendel (Glass Hammer): Keyboards
- Romain Thorel (Lazuli): Keyboards, cor
- Peter Falconer (Drifting Sun): Vocals

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019