CHRONIQUE / REVIEW

Swifan Eolh & The Mudra Choir

the key

Releases information

Release date: January 18, 2019

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Apollon Records

From: Norvège / Norway

9,0

Marc Thibeault - January 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Mélangez GONG, GENTLE GIANT, le YES des premières années et un peu de JEFFERSON AIRPLANE pour la touche Psychédélique et vous obtiendrez SWIFAN EOLH & THE MUDRA CHOIR.  Le groupe norvégien fut créé en 2015 par le bassiste Tom Inge ANDERSEN (Basse) et Rune Seip BJØRNFLATREN (guitare et chant).  S’y rajouta ensuite le batteur Jarle ALFSEN ainsi que la chanteuse et danseuse Synøve JACOBSEN. Après avoir sillonné les pays scandinaves en première partie de groupes comme MOTORPSYCHO et GONG, ils nous présentent aujourd’hui leur premier album intitulé ‘The Key’.  L’album a été enregistré en direct et les « overdubs » de voix, guitare et claviers ont été rajoutés ensuite.  Les textes sont, selon le communiqué du groupe; «les expressions d’une attitude à la recherche de spiritualité, trouvant l’inspiration dans les traditions ésotériques, s’adressant aux labyrinthes de l’esprit tout en pointant vers les clefs de la liberté des souffrances de l’abysse ».  Vous êtes meilleurs que moi si vous comprenez tout ça!  Reste que leur musique, elle, est beaucoup plus intéressante que leurs explications. «Wounded Dreamers» débute l’album avec une intro à la YES des premières années et un style de chant s’y rapprochant un peu, guitare à l’appui. Le chant, un peu Psychédélique et volontairement inégal, me rappelle aussi légèrement MORSE CODE. Le long solo de guitare donne quelque fois l’impression d’un « Jam-session » en plein milieu de la pièce. Ça sonne vieux Prog. La pièce «Heart of Sadness» est un entracte de guitare acoustique, un peu comme le faisait Steve HOWE à l’époque sur quelques albums de YES, avec un bout chanté par Rune Seip BJØRNFLATEN. Jolie pièce. «Spiders in the Old Café», plus sombre et avec un sentiment d’urgence au début, est un peu dans la veine de JEFFERSON AIRPLANE mais avec quelques touches CRIMSON-ienne et saupoudré de VDGG.  Le chant de Synøve JACOBSEN embellit le tout avec grâce, autant par les bouts chantés en soprano que lorsqu’elle accompagne Rune Seip BJØRNFLATEN ou qu’elle chante seule.  Une des meilleures pièces de l’album selon mon goût.

 

«Earth Shakes, Rattles n Rolls» nous rentre dedans et le chant un peu Vaudevillesque de Rune Seip BJØRNFLATEN sied à merveille avec la musique jouée en contretemps. Il y a un changement soudain de style vers 03:55 dans la pièce qui surprend par le chant en douceur de Synøve JACOBSEN et le riff de guitare en staccato.  Mais ça ne dure qu’un moment et on revient à la « normale » de la pièce.  Une autre excellente pièce.  «Cantus» est un petit écart éthéré à la guitare sur un léger fond instrumental. Vient ensuite la pièce «Tides are Turning», avec un style qui me rappelle quelques pièces du groupe NEKTAR avec une petite touche de YES à-travers. Une autre belle pièce. L’hommage «Blessed be» est un enregistrement intégral de la défunte chanteuse et co-fondatrice du groupe GONG Gilli SMYTH décédée en 2016.  Un fond musical Psychédélique vient tapisser son poème rempli d’effet écho. Trop court mais efficace.  La pièce-titre «The Key» est un mélange des styles des groupes YES, VDGG, KING CRIMSON et même un peu JETHRO TULL et termine l’album de belle façon.

 

J’ai aimé cet album de la première à la dernière note.  Même en étant une musique d’une époque revisitée maintes fois, il y a ici un mélange judicieux des genres que l’on ne connait que trop bien et les musiciens font un excellent travail de s’en approprier pour que ça sonne créatif et différent. J’avoue avoir le gout de replonger dans mes albums de JEFFERSON AIRPLANE, GONG ou VDGG après cette écoute.  Bonne écoute!

 

PISTES / TRACKS

 

1. Wounded Dreamers (08:31)

2. Heart of Sadness (02:36)

3. Spiders in the Old Café (07:38)

4. Earth Shakes, Rattles n Rolls (07:28)

5. Cantus (01:01)

6. Tides are Turning (07:32)

7. Blessed be (01:33)

8. The Key (05:43)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Rune Seip BJØRNFLATEN (CAPTAIN CUMULONIMBUS & HIS WONDROUS CLOUDSHIP/ VISHWA SOUNDREFLECTOR)-Guitars, vocals

Tom Inge ANDERSEN (UTOPIAN FIELDS/C ARVUS/ HPRE)-Bass

Jarle ALFSEN-Drums

Synøve JACOBSEN-Vocals, dance

 

Guest musicans

Ståle LANGHELLE (JORDSJØ)-Keyboards

Endre CHRISTIANSEN (SHINE DION)-Organ, mellotron, piano and synth

Gilli SMYTH (GONG)-Having a post mortem appearance, reciting her poem “Blessed be”

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019