CHRONIQUE / REVIEW

stick men feat. david cross

panamerica - live in latin america

Releases information

Release date: October 18, 2019

Format: Digital, CD

Label: Moonjune Records

From: USA

8,0

Denis Boisvert - January 2020

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Je vous dis d’emblée que je suis un fan des STICK MEN et ce pour plusieurs raisons.  D’abord l’idée de faire un groupe seulement avec des 'CHAPMAN STICKS' et ‘TOUCH GUITARS’ ce qui ouvre une grande porte à l’expressivité si chère au style progressif.  Ensuite, la grande qualité et l'expérience des artistes. On ne peut pas passer inaperçu quand on s’appelle TONY LEVIN ou PAT MASTELLOTTO.  Et le petit nouveau MARKUS REUTER n’est pas mal du tout!  Finalement, on ne peut passer sous silence la connexion avec l’entité KING CRIMSON dont je suis aussi un fanatique inconditionnel du premier album au dernier.  

 

‘Panamerica’ est basé sur un drôle de concept. Un problème technique a bousculé le plan de peut-être simplement faire un album couvrant la tournée du groupe en Amérique du Sud. Plusieurs enregistrements on fait défaut et on a dû faire avec. Tout de même un très beau coffret (cinq disques ça fait beaucoup de matériel). D’autant plus que le groupe a déjà pas mal de matériel ‘live’ dont le très bon ‘Roppongi’ couvrant deux spectacles au Japon en 2017 et figurant le mythique MEL COLLINS.  Cette fois-ci on récidive mais avec le non moins mythique DAVID CROSS au violon. Je me souviens de lui en duo avec FRIPP lors d’un mémorable spectacle à Montréal dans les belles années à l’époque de ‘Starless and Bible Black’. 

 

Le coffret est très beau et accompagné de beaucoup d’information.  Le style, quand a lui, est aussi très différent des albums studios du groupe ou même de ‘Roppongo’. On a donné tout l’espace aux prestations improvisées, ce qui est très conséquent si on se souvient que l’apport de CROSS dans la phase plus relâchée de KC, et si on remarque que REUTER est aussi un adepte des mouvements en boucles et du style libre. Commençons par les petits défauts. La continuité n’est certainement pas au rendez-vous. Par exemple, le disque 2 contient des pièces venant de trois sources différentes et le disque 5 contient des passages issus de 4 différents concerts.  Ensuite le choix des morceaux couvre des pièces du groupe, des pièces classiques de CRIMSON, mais pas beaucoup, et des improvisations sur des thèmes divers. Bref on couvre beaucoup de terrain.  Le côté positif l’emporte heureusement.  

 

Le matériel est suffisamment différent de leur discographie antérieure pour maintenir votre intérêt.  Heureusement,  les disques 3 et 4 sont des intégrales de spectacles et beaucoup plus cohérents. On a gardé aussi les commentaires des artistes.  Les versions live des pièces de l’album ‘Prog Noir’ sont aussi très belles.  J’attire particulièrement votre attention sur les deux versions de ‘Shades of Starless’ une belle synthèse fusionnant la mélodie classique avec des improvisations planantes. Finalement et c’est sans doute la raison principale, les compères sont des maîtres incontestés de l’improvisation et se complètent merveilleusement. L’apport de DAVID CROSS est aussi indéniable et rend l’album super intéressant. La pièce ‘Level 5’ extraite de l’album ‘The Power To Believe’ est aussi un incontournable de l’opus Crimsonien.

 

Le coffret est beau et contient des heures de musique mais à un prix quasi-prohibitif. Heureusement on peut acheter la version digitale de chacun des CD. Mes suggestions sont les albums 3 et 4!

 

Bon, un autre album de la galaxie KC et du très bon matériel ‘live’ de l’opus des STICK MEN.  Plein d’improvisations divines. Un must pour les collectionneurs mais certainement pas un essentiel.

 

PISTES / TRACKS

 

CD1

1. Swimming In T (11:22)

2. OPEN (14:08)

3. Shades Of Starless (8:35)

4. Swimming Improv1 (4:29)

5. Open (13:17)

6. Swimming Improv2 (4:20)

7. La Paz - Opening Improv (17:10)

CD2

1. La Plata Suite (16:21)

2. Lima Suite (11:35)

3. Montevideo Suite (16:54)

4. Santiago Suite (12:08)

CD3

1. Opening Improv (5:03)

2. Hide The Trees (7:08)

3. Cusp (6:24)

4. The Talking Drum (4:03)

5. Lark’s Tongues in Aspic Part II (7:06)

6. Crack In The Sky (5:45)

7. David’s Improv (4:50)

8. Schattenhaft (6:45)

9. Sartori In Tangier (6:44)

10. Swimming In T (9:18)

CD4

1. Plutonium (5:48)

2. Red (8:22)

3. Mantra (5:57)

4. Prog Noir (7:27)

5. Shades Of Starless (9:58)

6. Level 5 (10:20)

7. Open (13:01)

CD5

1. Floating I (7:04)

2. Talking While Driving (8:18)

3. Hades I (6:06)

4. Floating II (4:26)

5. Skydive (6:22)

6. Under Water (4:08)

7. Hades II (5:18)

8. Floating III (5:25)

9. Infusion (5:07)

10. Whispering Transition (2:16)

11. Floating IV (4:20)

12. Interstitial Finality (3:00)

13. Driving T Coda (4:48)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Tony Levin:  Chapman Stick, Voice

Pat Mastelotto: Acoustic & Electronic Drums, Percussion

Markus Reuter: Guitar [Touch Guitar AU8], Electronics [Soundscapes], Voice

David Cross: Violin [Electric Violin], Keyboards

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020