CHRONIQUE / REVIEW

skylake

in orbit

Releases information

Release date: February 25, 2019

Format: CD, Digital

Label: Freia Music

From: Pays-Bas / Netherlands

8,2

Alain Massard - April 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

SKYLAKE est un groupe néerlandais qui a commencé sa vie en 2015 sous le nom d’ARTIFACT. L'album est musicalement inspiré par des groupes tels que KARNIVOOL, TESSERACT, ANATHEMA et PORCUPINE TREE, bien que comportant principalement leur propre son.  Il varie entre les styles atmosphérique, mélodique et rythmique, et son intensité varie de sections acoustiques, atmosphériques et ambiantes plus calmes à des morceaux plus lourds en guitare.  La voix de Suzan m’a rappelé aussi par instants les CRANBERRIES et par moment les premiers MAGENTA. « In Orbit » s’inspire de divers styles musicaux, contenant de la musique ambiante et mélodique, ainsi que des pièces plus rythmiques et énergiques.  En fait SKYLAKE fait dans du alternative atmo, voire dans du mélodic, rythmic prog, mais chaque titre est une pièce unique à développement singulier !

 

« The Storm » débute sur un air basique comme presque tous les autres titres, un rythme entraînant un peu amoindri par la voix de Suzan. Heureusement à mi-parcours un développement avec breaks successifs purement instrumental et phases latentes planantes se fait jour.  Pour « Haste » une intro archaïque avec un prog métal mélodique permet de se faire au son très technique avec guitare et batterie de deux jeunes n’étant que les enfants du synth du groupe SILHOUETTE, peut-être quelque chose à voir avec ça!  Pour « Prisoner » le titre est encore plus varié, on y trouve du violon, des breaks limite hard avec une guitare incisive et une voix qui me rappelle ici celle de Maïko d’ARRAKEEN, belle ressemblance.  « Smooth Skin/War Within » part sur une base un peu trop linéaire, la voix masculine hard limite death dénote un peu, la basse à la MAIDEN, la partie piano et acoustique remonte la 1ere partie!  « Vicious » avec une rythmique hard, des riffs jouissifs « à donf » (en français …dans le texte!!), mais avec une voix féminine trop mièvre (oui je suis dur, mais c’est là le point faible), encore une fois c’est l’élaboration après chant qui sauve le titre.  « Crossroads » ou la ballade du CD, cool avec encore un break presque cristallin dès les 3 minutes qui là permet de rentrer vite dans une structure prog.  Quant à « Luna », c’est la deuxième fois où la voix est à sa place avec une voix douce et langoureuse tirant sur les mots, puis sur les aigues de belle manière, les instruments restant presque au maximum de leurs possibilités; c’est ici une réelle envolée lyrique !!

 

Bon, un petit résumé pour une fois; de bons titres avec de réelles possibilités musicales lors des breaks et autres envolées instrumentales, la voix mérite d’être plus travaillée pour en faire un album plus homogène.  C’est tout ce qu’on peut souhaiter à ce jeune groupe qui a bien baigné dans les groupes métal prog ou alternative prog de seconde génération.

 

PISTES / TRACKS

 

  1. The Storm ( 08:02)

  2. Haste (05:37)

  3. Prisoner (06:48)

  4. Smooth Skin / War Within (06:47)

  5. Vicious (05:50)

  6. Crossroads (04:40)

  7. Luna (06:50)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Suzan van den Engel : Lead vocals, harp

Bart Laan : Guitars, additional vocals

Arjan Laan : Drums

Jimmie Feld : Guitars live

Charlie Feld : Bass guitar

    With

Felix Kessels : Violin & viola

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019