CHRONIQUE / REVIEW

sequentia legenda

over there

Releases information

Release date: March 2, 2019

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self-Released

From: France

8,4

Alain Massard - April 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

SEQUENTIA LEGENDA est un concept, un projet d’un clavier instrumentiste français qui a dû baigner dans la musique électronique des 70s en écoutant TANGERINE DREAM ou KLAUS SCHULZE.  Ce musicien sort ce mois-ci un véritable chef d’œuvre de revival « Berlin Old School » avec une musique teintée des sons « du maître », mais aussi avec une création, une énergie et des compositions atmosphériques et séquencées de belle manière; c’est simple, autant on retrouve les lignes mélodiques des albums qui ont baigné nombre de fans de musique prog, autant ces nouvelles compositions dégagent une énergie plus forte, plus incisive qui mettent rapidement en transe … « comme au temps jadis ». 

 

Pour les titres, « The Return » part sur une ambiance cristalline, de la matière énergique qui vous transporte de manière lancinante vers des sons de réverbération, c’est à la fois répétitif et crescendo, c’est surtout purement jouissif!  Pour « Floating Time » l’ambiance est plutôt sur les éléments, sur les vagues, l’orage, les gouttes d’eau, ça monte aussi, c’est hypnotisant par instants, des réminiscences de JM JARRE aussi et une batterie qui vous force à vous mettre en transe si vous ne l’avez pas encore fait; petit retour en arrière, à l’époque d’avant, durant les 70s, cette musique servait à des quidams pour « partir » avec musique et force drogue!  Maintenant, vous n’avez besoin que d’une bonne chaîne ou d’un casque moelleux pour partir très loin sur les filaments d’une comète par exemple.  Alors oui, vous me direz on sent un peu un titre ciblé de KLAUS SCHULZE; mais qu’est-ce que c’est bon, un peu comme lorsque j’ai écouté le « Sanctuary » de R.REED, ça ressemble à du M. OLDFIELD, mais c’en est pas!!  Enfin, « Mind Lake » encore un titre à consonance « Schulzienne » avec une ambiance plus sombre, ça part vers le « Sorcerer » de TANGERINE DREAM au début.  Personnellement, c’est mon titre préféré, peut-être un peu court!!

 

Je n’en dirai pas plus, cette musique est un pan à part entière de la musique progressive, l’une des quatre facettes avec le métal et le symphonique en déclinaison du PROG (néo ou crossover).  Je reprends les paroles d’un ami : « C’est une musique qui réveille son intérieur et qui vous transporte ». Ce n’est pas faux du tout, c’est un moment singulier, c’est un moment onirique, ça s’écoute loin des turpitudes du monde environnant, loin du stress ambiant, loin de tout pour se ressourcer aussi un peu et reposer ses propres oreilles!  Mais le plus important (comme disait Jacques MAYOL dans « Le Grand Bleu »), c’est un long voyage personnel vers ses envies propres, le pourquoi de mon article où je ne dissèque pas plus précisément les 3 titres!

PISTES / TRACKS

 

1. The return (27:13)

2. Floating Time (21:12)

3. Mind Lake (23:48)

Total: 72’10’’

Musiciens / MUSICIANS :

 

Laurent Schieber; Synths (Arturia Moog Modular, Arturia Minimoog, Arturia Jupiter 8, Arturia Solina, ARP Odyssey by ElektroStudio, Steinberg Hypersonic, M-Tron Mellotron, Magnus Choir, Gravity-Vocalise by Heavyocity, Atomic Sequencing tool, Mdrummer by Meldaproduction, Steinberg Hypersonic )

Tommy Betzler : Percussions

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019