CHRONIQUE / REVIEW

salva

off the deep end

Releases information

Release date: October 26, 2018

Format: Digital, CD

Label: White Knight Records

From: Suede / Sweden

8,7

Alain Massard - November 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

SALVA a débuté lorsque S. GAVIK et P. MALMBERG étaient jeunes : ils jouaient au hand et se sont retrouvés dans le même amour de la musique le hard rock. Au fil du temps, ils ont écumé pas mal de scènes avant de devenir le groupe ci-présent dès 2003. Donc, on peut dire que c’est un groupe qui a pu s’imprégner de pas mal de genres musicaux! Personnellement, je les suis depuis « Left to burn » en 2007. À noter que W. MACKIE (HOGGWASH) et R. REED lui-même (MAGENTA) ont œuvré pour les faire reconnaître.

 

Question genre musical, j’avais été séduit à l’origine par le son prog hispanisant fruité (encore une marque de fabrique perso, mais je ne changerai pas mes annotations!), puis par ce style prog symphonique, métal prog éclectique, rock jazzy (très à la mode ces derniers temps je trouve dans le bon sens), rock prog grandiloquent et inimitable. L’ambiance   celtique et irlandaise se fait jour au fil de certaines compositions. On surfe sur du MARILLION, PINK FLOYD, JETHRO TULL, TOTO, YES par certaines envolées de synthés. Plus WITHIN TEMPTATION, EPICA, OH chroniqué dernièrement, BIGELF, ERA par certains côtés! Il y a aussi des groupes hard rock de la période 70’S avec gros riffs et orgue, tout ça me faisant penser de loin aussi à du RAINBOW, à du DEEP PURPLE! C’est beaucoup de référence…mais attention je donne juste une idée de son représentative car leur son est par définition le leur avant tout. Du fait de la voix très singulière, très prenante, presque enivrante du chanteur et des instruments idéalement mis en place lors de chaque titre! A noter aussi le titre en plusieurs parties « Clarity » alternent avec les titres plus longs et un peu plus prog encore!

 

Bon, on attaque avec « king of nothing » avec un titre qui met l’eau à la bouche, intro bien amenée (début de BOF!) puis atmosphérique énergique avec violon et guitare époustouflante. « Clarity I » part sur un son à la DEEP PURPLE avec orgue et prolongement musical bien typé. « Skyclad » la ballade post planante de l’album avec une rupture guitare bien hard qui donne du gras à ce titre. « Clarity II » ou le tube FM (j’ai du mal à dire pop!) qui aurait pu avoir lieu il n’y a pas si longtemps que ça, c’est bien joué, énergique et un peu comme les « Reality dream » de RIVERSIDE cela permet de se préparer de manière fluide à un autre thème musical; ce qui arrive avec « The ghost of fives » et son entrée aquatique, ça tombe bien, le titre fleuve de l’album tout en délicatesse, avec des sonorités irlandaises-folk puis avec des montées presque orgasmiques de soli de guitares. À nouveau un son calme, posé, on peut retrouver les recherches musicales de BLACKMORE dedans. « Clarity III » encore un titre enjoué à la JETHRO TULL, puis à la JONASZ pour un air blues et jazzy à la fois.  « Under the fear » repart avec un son très gras, une rythmique assez lourde, une voix d’écho prenante, tiens j’y retrouve un peu de ce qu’à fait dernièrement LIGHT DAMAGE avec son style en proposant un melting-pot varié des meilleurs groupes des 70’s. Ici je retrouve un riff à JETHRO TULL, une mélodie de PINK FLOYD, mais je vous laisse découvrir! Ah si l’intermède musical au piano et voix phrasée un must pour moi! « Clarity IV » la seconde ballade de l’album avec une voix plus aiguë, chœurs doux, guitare sèche, piano et ambiance hispanisante avec un solo de guitare sèche. « Al dente », country-folk juste pour attaquer la dernière pente de l’album avec « Brickshort », peut être sûrement enfin la pièce maîtresse! Ici, pas de concession ça part sur de l’orgue wagnérien puis ça monte avec batterie à donf (en français mauvais garçon dans le texte!) et synthés pour déboucher sur du métal prog symphonique à la SALVA! Une voix féminine rappelle encore plus ce groupe que je ne citerai pas, SALVA a fini de me conquérir, je vous laisse juste écouter vous-mêmes, mais DIEU que c’est bon!

 

Vous l’aurez compris, je l’attendais, je l’ai écouté. J’ai eu du mal au début pour certains morceaux le temps de retirer toutes les influences, puis on sent l’oreille lâcher prise et s’immiscer encore plus longuement encore dans cet album. Les précédents étaient bons mais il manquait cette fusion musicale de tous les styles. Là ça se fait presque automatiquement et on reconnaît de fait le travail accompli depuis de nombreuses années pour proposer un tel chef d’œuvre. Personnellement, j’adore ces groupes qui font leur recherche musicale et qui proposent un genre nouveau sans faire de redite, maintenant vous saurez en l’écoutant si vous pensez un peu comme moi.

 

PISTES / TRACKS

 

01. King of nothing (9:38)

02. Clarity I (6:17)

03. Skyclad (8:41)

04. Clarity II (4:11)

05. The Ghost of Fives (10:47)

06. Clarity III (5:18)

07. Under the fear (9:29)

08. Clarity IV (5:07)

09. Brickshort (11:02)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Per Malmberg - Vocals, guitars, keyboards

Johan Lindqvist - Keyboards

Stefan Gavik - Guitars

Daniel Nätt - Bass

Erik Zetterlund - Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019