PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

trk project

mr scrooge

Releases information

Release date: April 5, 2019

From: Pologne / Poland

Alain Massard - December2019

8,4

THE RYSZARD KRAMARSKI PROJECT est un concept musical de Ryszard KRAMARSKI, le leader des groupes FRAMAURO et surtout MILLENIUM. C’est aussi lui l’éditeur de Lynx Music. Son 3e album sort sous le nom abrégé de TRKproject. Il parle de l’histoire de Noël de Charles Dickens et de la transformation de Mr Scrooge. Question lignes musicales, cet album est le 3e après un sur la vie du Petit Prince.

 

« Mr Scrooge » emmène sur un rock-pop-prog limite symphonique avec guitare éclairée et la voix de Karolina LESZKO assez haute, chaleureuse. J’y retrouve un peu de Steve Wilson lors de son solo avec Ninet Tayeb!  « My Old Friend » part sur un air à limite country encore plus pop, dans une ballade rythmée un peu nostalgique; la partie instrumentale est riche et envoûtante. Suit « First Spirit » titre enchaîné dans un genre plus nerveux avec solo de guitare dès l’entame, juste après un son à la SEVEN REIZH hululé. On n’est plus dans l’univers prog ici, mais les titres assez longs possèdent tous leurs évolutions progressives, ici avec batterie, piano et solo gilmourien à la fin; enchaînement avec « The Price Of Love » plus sombre, presque méditatif avec guitare acoustique et piano; c’est mélodique, doux, un rock progressif délicat de par la voix de Karolina; même air ici que le 1er titre et la partie belle donnée aux différents soli juste avant le synthé rappelant celui de « Shine On You Crazy DIamond », titre beau, bien construit mais aussi très prévisible avec sa cloche de fin. Attention, c’est vachement bien foutu quand même.

 

« Second Spirit » arrive pour déjà la seconde partie de l’album pour un titre folk, c’est engageant, ça pourrait faire un tube, ça devient à nouveau country, dansant, puis à mi-parcours, déclinaison troubadour avec la mandoline, un peu de BLACKMORE’S NIGHT ou des premiers airs de MINIMUM VITAL dessus et un solo digne de Ritchie lui-même; « The Last Of The Spirit », donc le 3e si l’on suit bien, part lui encore sur un solo de Marcin KRUCZEK cristallin, chaleureux, émouvant, puis air pop convenu avec couplet et refrain; atmosphère me rappelant un peu celle de « Seventh Son of a Seventh Son »; c’est à nouveau le solo qui sauve un peu le titre de par sa qualité, puis par l’introduction d’une atmosphère planante basée sur des chants grégoriens pour un final royal . « R.I.P » survient avec le retour de l’air principal, sensation de redite donc importante, mais la guitare potentialise le chant ici presque écorché avec choeurs, la guitare acoustique puis l’électrique pour un solo divin. Il y a un peu d’ALAN PARSONS PROJECT et des choeurs de PINK FLOYD. « Now Is The Time » arrive, dernier titre lui aussi enchaîné et un retour à un air pop-folk-country.

 

Cet album est déconcertant : d’un côté sorti en début d’année, il aurait mérité une chronique plus récente; d’un autre côté, les morceaux pris séparément forment de belles ballades avec la voix si caractéristique de Karolina, là on pourrait s’arrêter à un bon disque de prog mélodique; mais l’enchaînement des titres et des soli magiques et ravageurs de Marcin en font un album dont il ne faudrait pas passer outre, où les développements musicaux ne sont pas si anodins que ça, bref un album de haute tenue.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019