CHRONIQUE / REVIEW

Monarch Trail

Wither Down

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 15, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Self-Relased

Canada

Denis Boisvert - January 2022

INTERVIEW HERE

9,0

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

MONARCH TRAIL, ce groupe néo-progressif canadien qui avait attiré l'attention dès son premier album 'Skye' en 2014 nous présente cette fois-ci 'Wither Down' un autre opus de qualité. Très musical, avec des claviers qui dominent, des envolées de piano magnifiques et des paysages mellotroniques grandioses, le nouvel album ne déçoit pas. On sent de plus en plus une forte identité et un son bien à eux. Chaque morceau explore un peu des avenues différentes mais demeure cohérent avec le reste. Il y a bien sûr plein d'influence; un peu de jazz, du symphonique, des synthés majestueux, un style de clavier qui rappelle TONY BANKS à l'occasion, une forte tendance instrumentale et des pièces mélodieuses et pleinement développées. Bref on ne s'ennuie pas.

'Wither Down' démarre en piano puis en mellotrons menaçants genre ANEKDOTEN. Le batteur est très inventif. Le thème de piano est divin. La table est mise. La voix manque un peu de punch mais c'est vraiment une pièce pour les claviers. Le rythme est là et nous transporte. 'Echo' est une peu plus rétro et rock style 70 mais bien sonné et encore là entraînant à souhait. 'Canyon Song' envoûte par ses paroles et un style GABRIEL et sa guitare électrique étincelante. 'Waves of Sound' est plus sombre avec des relents de IQ, encore ici le piano enrichi la scène et dans la tonalité de fond à ce beau tableau musical de 11 minutes. 'Megalopolitana' est la pièce de 15 minutes qui capture le plus le style et la complémentarité des musiciens, après un début quelque part entre BRUBECK et EMERSON, la basse et la batterie qui prennent la relève, plein de couches de claviers, des passages chantés, une guitare intrigante avec un leitmotiv très riche et élégant, la tension monte, on se calme un peu et on revient avec une guitare acoustique et un chant prenant, on résout avec les synthés triomphants et une belle ligne de basse et batterie. Du néo-prog dans sa plus belle expression. On termine avec 'All Kind of Futures', un morceau plus éthéré, quasi-classique avec des instruments orchestraux comme les cuivres, flûtes etc.… puis on repart sur un mode moderne. Une sorte de reprise de tous les bons moments de l'album et une belle façon de finir et d'avoir envie de revenir.

Essentiellement, 'Wither Down' est un opus surprenant, captivant et incontournable. Ce groupe mérite non seulement votre attention mais un plus grand auditoire. Leur meilleur à date et à mettre parmi les bons albums de 2021.

PISTES / TRACKS

    1. Wither Down (10:53)
    2. Echo (5:59)
    3. Canyon Song (6:32)
    4. Waves of Sound (11:00)
    5. Megalopolitana (15:18)
    6. All Kinds of Futures (6:47)

Ken Baird: Piano, keyboards, vocals, composer
Kelly Kereliuk: Guitar
Steve Cochrane: Acoustic guitar
Dino Verginella: Bass
Chris Lamont: Drums

musiciens / musicians