CHRONIQUE / REVIEW

Beledo

Seriously Deep

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

November 16, 2021

Format:

CD, Digital

Label:

From:

Moonjune Records

USA

Yvon Scurti - March 2022

INTERVIEW HERE

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Guitariste new-yorkais, natif de Montevideo en Uruguay, guitare-héros dans son pays natal, BELEDO, José Pedro de son prénom, est un musicien accompli. Il débuta sa formation musicale au piano à l’âge de 6 ans pour ensuite se découvrir une passion pour la guitare. Il a joué dans divers groupes de blues-rock, de jazz fusion et de prog, dont les bands Siddhartha et Circuline. Et aujourd’hui, c’est sous son propre patronyme qu’il nous présente l’album ‘’Seriously Deep’’. Pour réaliser ce disque, BELEDO s’est entouré d’excellents musiciens dont Tony LEVIN à la basse et à la batterie, Kenny GROHOWSK, membre actuel de la formation Brand X. On y retrouve de longues pièces aux rythmes bien marqués et parsemées d’improvisations, à la guitare particulièrement. Les thèmes sont bien écrits, voire complexes, et on y dénote la volonté de l’auteur de composer des pièces qui ne servent pas uniquement de support aux solos musicaux.

Le tout débute avec la pièce-titre, ‘’Seriously Deep’’, longue pièce atmosphérique de 14 minutes écrite par Eberhard WEBER et qu’on retrouve sur son album ‘’Silent Feet’’. Après une introduction au piano, on glisse lentement mais sûrement dans l’univers de BELEDO où la guitare occupe la place avec ses longues improvisations. Le piano est présent tout au long de la pièce et on a droit à un rare solo de Tony LEVIN, bien qu’il soit assez discret tout en étant présent dans l’ensemble du disque. Belle pièce de fusion.

Les autres pièces de l’album sont des compositions de BELEDO, écrites seul ou en collaboration. On y entend des pièces aux sonorités rock, aux rythmes très appuyés par la batterie, où les musiciens viennent à tour de rôle exécuter des solos bien sentis. Évidemment, la guitare occupe le premier plan tout au long du disque mais chaque musicien a l’occasion de faire une démonstration de ses capacités techniques. Il faut bien admettre que tout cela et fait sans tape à l’œil, sans volonté de nous étourdir par une multitude de notes. En effet, on y entend surtout une subtilité musicale qui permet de découvrir et d’apprécier les pièces d’une écoute à l’autre.

Mentionnons qu’on retrouve du chant dans 2 pièces, soit ‘’Mama D’’ et ‘’A Temple In The Valley’’ où le chant dans cette dernière pièce est constitué d’onomatopées et peut faire penser à ce que faisait Al JARREAU à ses débuts. ‘’Into The Spirals’’ a aussi attiré notre attention par son coté plus funky. ‘’Knocking Waves ‘’ fait partie des meilleures pièces de l’album avec sa ligne de bass qui est en quelque sorte le pivot central de la pièce. Une mention spéciale aussi à la jolie ‘’Maggie’s Sunrise’’, plus lente et agrémentée d’une touche de vibraphone et d’un beau solo de piano. Tout n’est cependant pas parfait; on y dénote quelques longueurs et une certaine répétition de l’utilisation de cymbales et de roulement ‘’mitraillette’’ de la batterie. Mais ce ne sont que de détails qui certainement ne viendront pas gâcher le plaisir des amateurs.

Finalement, ‘’Seriously Deep’’ est un album aux compositions complexes et évolutives, où on dénote une bonne cohésion des musiciens, une bonne chimie entre les musiciens, particulièrement entre le guitariste et le batteur. Bref, un très bon disque qui saura plaire aux amateurs de cette musique.

PISTES / TRACKS

    01. Seriously Deep (14:16)
    02. Mama D (07:51)
    03. Coasting Zone (05:08)
    04. Maggie's Sunrise (08:38)
    05. Knocking Waves (09:48)
    06. A Temple In The Valley (10:57)
    07. Into The Spirals (04:16)

BELEDO - Guitars, acoustic piano, synth
TONY LEVIN - Upright bass, bass guitar
KENNY GROHOWSKI - Drums
with special guests
JORGE CAMIRUAGA - Vibraphone (1, 4)
KEAROMA RANTAO - Vocals (2)
BORIS SAVOLDELLI - Vocals (6)

musiciens / musicians