CHRONIQUE / REVIEW

Wheel (2nd Review)

Resident Human

Releases information

Release date:

March 26, 2021

Format:

CD, Vinyl, Digital

Label:

From:

Odyssey Music Networks

Finland

Marc Thibeault - March 2021

9,1

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Voici le splendide deuxième album des finnois WHEEL: si vous aimez TOOL ou tout autre artiste de ce genre vous allez tomber en amour immédiatement avec ce petit bijou! Après avoir sorti deux EP (éponyme, 2015 & “The Path”, 2017), le groupe sorta l'album “Moving Backwards” en 2019 et reçu beaucoup de critiques positives. “Resident Human” est la suite évolutive de l'album précédent.

L'album débute en force avec la pièce “Dissipating”: on embarque dans une atmosphère un peu sombre, voir inquiétante, et James LASCELLES nous entraîne avec sa voix qui prend des intonations qui ressemblent parfois à celles de Mariusz DUDA (RIVERSIDE). La référence au groupe TOOL est flagrante mais il y a plus: c'est comme si on croisait le son des américains avec celui des polonais RIVERSIDE, rendant le tout un peu imprévisible tout en étant généreux en contretemps et variations agogiques (ralentissements/accélérations du rythme). Vient ensuite “Movement” où on pousse un peu plus côté énergie et puissance, rappelant un peu le côté plus agressif du groupe PAIN OF SALVATION ou QUEENSRŸCHE. Ça nous rentre dedans de façon assez agréable (pour ceux qui aiment ça, évidemment!) et les bouts plus doux servent de pause avant de repartir de plus belle! J'adore l'intro de 12 secondes de la pièce “Ascend” où on a l'impression que le volume est trop bas. Mais ce n'est que le prélude au vent puissant qui vient ensuite vous souffler dans les oreilles! La basse est lourde, presque agressante tant elle vous poigne par les trippes, et c'est bon! La guitare et la batterie remplissent tous les vides que laisse la basse et M. LASCELLES chante avec force et justesse.

L'excellente “Hypérion” me fait un peu penser à certaines pièces du groupe ENCHANT qui seraient renforcis avec une surcharge d'énergie. Il y a des bouts où ça me fait aussi penser au 'vieux' style du groupe RUSH, guitare inclus. Peut-être un peu trop long à mon goût, mais tout de même une superbe pièce. On a droit ensuite à “Fugue”, jolie pièce où Rock et mélodie se croisent sans accroc à notre plus grand plaisir. La pièce-titre “Resident Human” est LA pièce de résistance de l'album. Tout y est: contretemps, percussions puissantes, guitare et basse jouant une musique lourde par moments ou très dénudée et noire par d'autres moments, et J. LASCELLES qui varie et adapte son ton de voix en fonction de la musique. La petite et jolie pièce “Old Earth” sert de billet de sortie de cet album avec un piano joué avec beaucoup d'écho.

Très belle réussite que ce deuxième album de WHEEL! J'aime la voix de James LASCELLES qui sied à chaque pièce. L'énergie et l'engouement des musiciens est palpable et on sort de l'écoute de cet album rassasié. Fortement conseillé pour les adeptes des groupes mentionnés ci-haut.

    01-Dissipating (11:51)
    02-Movement (04:24)
    03-Ascend (04:23)
    04-Hypérion (12:08)
    05-Fugue (04:31)
    06-Resident Human (10:29)
    07-Old Earth (02:17)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

James LASCELLES - Vocals & Guitar
Santeri SAKSALA - Drums
Aki 'Conan' VIRTA - Bass
Jussi TURUNEN - Lead Guitar

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020