CHRONIQUE / REVIEW

Regal Worm

The Hideous Goblink

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 15, 2021

Format:

CD, Vinyl, Digital

Label:

From:

Quatermass

Royaume-Uni / UK

Frederik Roy - November 2021

8,6

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

"The Hideous Goblink" est la 4e offrande sonore de Regal Worm, un album que j'ai attendu toute l'année. Je vous préviens tout de suite, si vous cherchez une critique négative de cet album, ce n'est pas ici que vous la trouverez. Toutefois, si vous cherchez quelque chose d'unique et d'incomparable, je vous invite à poursuivre votre lecture. En effet, le multi-instrumentiste Jarrod GOSLING frappe encore une fois avec un magnifique album ancré dans un progressif moderne dont lui seul en possède la recette. J'avais particulièrement aimé sa précédente parution : "Pig Views", ce qui m'avait poussé à écouter ses deux premiers albums par la suite. Cette sortie était donc grandement attendue et mes oreilles n'en sont aucunement déçues!

Il faut le dire, les synthétiseurs sont vraiment mis de l'avant, mais bien d'une façon très contemporaine. Au revoir les claviéristes du progressif rétro, bonjour Regal Worm et son génie créatif! Le rock progressif tel qu'on a l'habitude de l'entendre n'a donc que très peu de place dans cet album, mais vous serez certainement renversé par la complexité des arrangements et la diversité des instruments et des sonorités créées pour y arriver. Jarrod GOSLING y joue la majorité des instruments, mais doit quand même faire appel à certains collaborateurs, notamment pour les instruments à vent. Il fait aussi appel à sa partenaire du projet Cobalt Chapel, Cecilia FAGE, vocaliste ayant également travaillé avec nul autre que Matt BERRY! Le second album de Cobalt Chapel : "Orange Synthetic", étant sorti plus tôt cette année, on peut remarquer quelques similitudes, notamment au niveau du choix des sonorités et des arrangements. Ce n'est peut-être que mon imagination, mais je crois tout de même que les amateurs de Regal Worm devraient également jeter une oreille au duo GOSLING/FAGE que forme Cobalt Chapel. J'estime que son travail de création dans ce projet l'aura bel et bien influencé à aller plus loin pour cet album, ou vice-versa, qui sait!

L'album s'écoute réellement comme un ensemble cohérent; les subtiles (et géniales) transitions entre les pièces y sont, en effet, pour beaucoup. Toutes les chansons s'imbriquent l'une dans l'autre, ce qui favorise une écoute active du disque, comme un tout immuable. L'album contient plusieurs morceaux assez courts et une pièce de presque 20 minutes pour terminer le tout en beauté. Toutes les pièces demeurent intéressantes et il n'y a pas un moment de faiblesse tout au long de l'album, mais je dois tout de même affirmer que le dernier morceau, "The Satan", dérobe tout intérêt au reste des pièces. Étant particulièrement un amateur des longues pièces aux divers changements rythmiques, j'ai été grandement choyé par celle-ci.

En somme, l'album demeure fidèle à ses prédécesseurs, en ce sens que l'on retrouve le même type de compositions très dynamiques si caractéristiques de Regal Worm. C'est un album que je conseille d'écouter dans son ensemble, mais, comme mentionné, la pièce ultime est "The Satan". "Pollinators" et "Bonzai Master" valent également le détour, si vous voulez mon avis. Regal Worm fait entrer le rock progressif dans le 21e siècle, rien de moins. Je vous souhaite donc de faire cette belle découverte, au moins pour le plaisir de vos oreilles!

    1. Action By HAVOC (3:27)
    2. The Inner Vacuum (2:58)
    3. Bonzai Master (4:46)
    4. Pollinators (9:19)
    5. Underground Comix (2:19)
    6. The Satan (19:02)

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Jarrod Gosling: Vocals, Danelectro six/twelve string double neck guitar, Club Book guitar, Fender and Rickenbacker basses, Simon & Patrick acoustic guitar, bowed guitar, Mellotron M400, Hammond L122, Korg CX3, Philicorda, Elka Space Organ, Vox Continental, Elektronika organ, Korg MS20, Octave Kitten, Octave Cat, Kawai S100P, tone generator, Hohner Pianet, vocoder, Rogers two piece drum set, Zildjian cymbals, glockenspiel, percussion, mouth organ, found sounds, effects.

Cecilia Fage: Vocals and choral arrangements on "Pollinators"

Mike Somerset: Tenor saxophone

Graham Mann: Trombone

Lucy Board: Trumpet

The Joobz: Brass and woodwind