CHRONIQUE / REVIEW

Melanie Mau & Martin Schnella

Crowdless Sessions

Releases information

Release date:

December 12, 2020

Format:

CD/DVD Digital

Label:

From:

Independent

Allemagne / Germany

Mario Champagne - April 2021

8,4

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

J’avais souvent entendu parler d’eux sans vraiment prendre le temps de m’y attarder, alors cette chronique m’a permis d’en savoir un peu plus sur ce duo allemand formé en 2015, qui compte un grand nombre de fans, spécialiste des reprises de titres « Prog » mais en mode acoustique, et qui en plus, officie au sein de la formation « FLAMING ROW » que je dois avouer également ne pas connaître du tout. « Crowdless Sessions », est leur premier DVD / CD Live, dont l’enregistrement débuta en janvier 2019 dans un studio de télévision. Un an et demi plus tard, juste après le premier confinement dû à la crise sanitaire, et privés des opportunités de spectacles, ils ont réalisé une deuxième séance d’enregistrement dans l'abbaye de Bursfelde qui fut érigée en 1093 et qui se situe non loin de leur lieu de résidence.

Dans les deux cas de figure, des concerts sans public, d’où ce titre très significatif. Ils offrent donc à leurs fans que des créations originales dans un style musique folk et « Indie Alternatif », loin des canons du « Prog », en plus d’un medley de 26 minutes du dernier album concept de FLAMING ROW de 2019 intitulé « The Pure Shine », mais sans clavier ni saxophone. En plus de ces performances, cet album contient quelques bonus spéciaux, soient une interview détaillée avec l’ensemble des musiciens et cinq vidéoclips de titres de cet album. Seule la partie CD fut analysée dans cette chronique car je n’ai pas eu accès à la partie vidéo, que je vous laisserai découvrir.

Sur les neuf titres chantés de cet album dans un style très propret, mesuré et généralement calme, trois le sont en allemand, et étonnamment, ou peut-être pas finalement, ce sont ceux qui ont souvent retenu mon attention par leur fraicheur et leur spontanéité, dont « Die Zwerge Vom Iberg / Les nains de l'Iberg», au style plutôt funk où l’on sent la bride plus légère, les artistes s’y livrant avec une folie naturelle et bon enfant, avec un entrain certain qui contraste avec le coté lisse des autres chants en anglais. Bon, les amateurs de chansons acoustiques tranquilles, de grattage de guitares aux tonalités cristallines, et de chants presqu’à capella vont se réjouir, mais je dois dire que je n’étais pas équipé physiquement pour survivre à plus de cinq écoutes de cet album, probablement à cause de mon style de vie couche-tard, car plus d’une fois la jolie, douce et calme voix de Mme MAU a réussi à court-circuiter mon encéphalogramme, m’amenant dans les limbes, en me tenant la main tout en marchant dans les nuages au pays des licornes aux couleurs de l’arc-en ciel sur la planète ZEN.

Mais n’y voyez pas une critique acerbe. Étant bien éloigné de ce que j’ai l’habitude d’écouter, cette œuvre très sage m’a plu pour ses passages de guitares aux accents médiévaux, comme sur « Aim L-45 », un peu dans la voie « New Age » de Loreena MCKENNITT, où les chanteurs excellent dans leur art que ce soit seul, en duo et en trio. Il faut dire que Mme MAU a du coffre et occupe tout le spectre vibratoire. Les voix masculines plus posées impressionnent aussi par leur justesse, comme vous pourrez le juger sur « The Pure Shine », le titre le plus « Prog » de cet album où l’on se permet même un impeccable canon à la GENTLE GIANT.

D’ailleurs, ce sont les performances vocales qui s’imposent dans cet album où la part chantée est massive. Au point vu musical, j’ai remarqué que la basse est électrique, et vraiment excellente. Sur « My Dear Children », une précision et une rigueur époustouflante s’impose, et excusez le cliché, digne d’une belle mécanique allemande mais dotée de nuances et d’émotions. Il faut aussi entendre la pluie de cordes sur « Close To The Heart ». Une dentelle sonore riche et finement travaillée, témoin d’un travail monstre au niveau des arrangements. Chapeau! Très bien produit ce disque, les écouteurs sur les oreilles, on les croirait présents dans notre salon, ce qui était d’ailleurs le but du DVD semble-t-il! Quel adon! Mission réussie alors! Petit bémol, sur la longueur, il peut s’installer une certaine impression de redondance avec le chant qui est souvent sur le même ton. Il faut donc le prendre à petite dose. Et pour des raisons de sécurité, je déconseillerais à quiconque d’écouter cela en voiture tard le soir, car ce « Prog » camomille pourrait ramollir toute vos défenses. Pas que ce soit endormant, mais très relaxant! Titres préférés : « The Pure Shine » et tous les titres en allemand. Bonne écoute avec quelques doubles expressos!

    Tracklist DVD
    Abbey Session (2020)
    1. Aim L45 (Flaming Row) - 6:48
    2. The Pure Shine – Medley (Flaming Row) - 26:13
    3. My Dear Children - 6:42
    4. Die Zwerge Vom Iberg - 4:45
    5. In Dieser Zeit - 4:56

    TV Session (2019)
    1. The Spire And The Old Bridge / Treasured Memories – 10:55
    2. Close To The Heart – 5:19
    3. My Dear Children – 6:27
    4. Die Zwerge Vom Iberg / The Dwarf's King – 10:23
    5. Erinnerungen – 5:43
    Bonus
    - Interview
    - The Horseshoe (Official Music Video)
    - Erinnerungen (Official Music Video)
    - Die Zwerge Vom Iberg (Official Music Video)
    - Close To The Heart (Official Music Video)
    - In Dieser Zeit (Official Music Video)
    Audio CD:
    1. Aim L45 (Flaming Row) – 6:48
    2. The Pure Shine – Medley (Flaming Row) – 26:13
    3. My Dear Children - 6:42
    4. Die Zwerge Vom Iberg - 4:45
    5. In Dieser Zeit - 4:56
    6. The Spire And The Old Bridge / Treasured Memories – 10:55
    7. Close To The Heart – 5:19
    8. The Dwarf's King – 5:52
    9. Erinnerungen – 5:43

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Lars LEHMANN - Bass
Melanie MAU – Vocals
Mathias RUCK - Vocals
Martin SCHNELLA – Vocals & Guitar
Simon SCHRÖDER - Percussions

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020