CHRONIQUE / REVIEW

Caravan

It's None Of Your Business

AGHORA.jpg

Releases information

Release date:

October 8, 2021

Format:

CD, Digital, Vinyl

Label:

From:

Madfish

UK - Royaume-Uni

Alain Massard - November 2021

8,7

Facebook_logo-7.png

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CARAVAN est le monstre sorti des terres Canterburyennes en 1968. 10 ans pour sortir un bébé en 2014, encore 8 pour celui-là; Pye demeurant le seul en activité avec Geoffrey venu peu de temps après. Du folk, rock et jazz, de la pop mélodique en premier, des incursions progressistes au détour de certains titres avec des solos individuels et un son chaleureux et lumineux; pont entre le prog et le psyché. Un énorme coffret de 37 disques couvrant leur héritage intitulé « Who Do You Think We Are? » sort cette année juste avant cet album mémoire de leur voyage dans le temps musical. En fait CARAVAN, c’est juste un dinosaure musical dont je ne pouvais que me lancer dans cette chronique.

« Down From London » donne le ton directement, folk-pop -rock champêtre avec le violon de Geoffrey, ça tombe bien avec l’histoire; le solo de guitare finale en cascade, frais, rapproche de l’ambiance canterburyenne. « Wishing You Were Here » enchaîne avec une ballade rythmique et son envolée d’instruments tout au long du titre, évolution rock heavy à mi-parcours puis les claviers qui fleurent bon le vintage. « It’s None Of Your Business » avec un son à la DIRE STRAITS, bucolique pour l’un des deux grands morceaux avec pied de nez sur l’industrie musicale ou ce qu’il en reste; c’est frais, ça sent le travail de trouver une composition classique qui déroule aussi facilement; petit groove au clavier frais qui emmène sur les territoires génésisiens, violon psyché, on est bien à la genèse du rock au temps où l’on prenait le temps et ça confirme l’empreinte progressive; un titre qui te fait dire que faire de la musique a l’air facile, fin avec le retour à l’air du départ enchanté et dansant et un dernier solo rythmé de Pye et Jan. « Ready Or Not » violon en avant lorgnant sur les JETHRO TULL mais non CARAVAN a aussi un son estampillé alto; bref aparté samba sur ce titre où les relents bossa nova suintent clairement; toujours une dynamique franche et la voix cotonneuse de Pye qui achève de faire fondre l’auditeur ne sachant plus s’il est dans les 70’s ou juste maintenant, superbe. « Spare A Thought » et la ballade acoustique, divine, simpliste; guitare, violon, flûte pour imprimer un souvenir bucolique, mélancolique sur la vie qui passe et certains qui trépassent, titre qui coule de source.

« Every Precious Little Thing » et un autre titre qui me rappelle de loin les envolées des DIRE STRAITS pour la guitare rythmique et surtout l’orgue semblant sortir d’une église du Mississipi; c’est plus ambiance folk, rythmée, dansante, incitant à profiter des petits moments de la vie, la flûte aérienne ramenant au Canterbury. « If I Was To Fly » et cet air américain, rythmé entre le banjo et la guitare, frais, enjoué, donnant dans le titre festif, un intermède musical selon moi pour rester gai et positif en cette année spéciale. « I’ll Reach Out For You » pour le 2e titre long; intro pop-rock convenue sans accroche progressive, air basique à l’abord, le titre Canterbury selon moi, passe partout, simple rock à la DYLAN sans particularité….puis dérive avec une instrumentation, guitare et piano fins, notes qui s’égrènent, des tiroirs progressifs qui s’entrouvrent, cette notion de la progression qui s’installe, cette flûte, on en reste scotché; fraîcheur bucolique imprimant un air de détente remarquable encore pour notre époque; la baffe de l’album selon moi. « There Is You » entame jazzy avec le piano, le violon spleen, la voix feutrée; clin d’oeil sur DYLAN encore; le piano semble arrêter le temps et met un temps de la couleur mélancolique positive. On est loin du rock cependant, on est peut-être dans du CARAVAN! « Luna’s Tuna » et le dernier titre instrumental, spleen encore avec ce violon, ces touches de piano; l’alto permet de cogiter sur la notion de la musique actuelle, de ce qu’elle peut imprimer comme sensation au niveau de notre psyché; émotion qui me rappelle un peu les recherches luxuriantes de David DARLING et qui fait revenir au temps présent. Idéal pour méditer.

CARAVAN sort l’album consensuel en cette fin d’année 2021, proposant de ci, de là des notes simples et efficaces. J’ai lu quelque part que ‘les cochons voleront au-dessus de la pelouse de grand-mère encore et encore’. L’héritage de la CANTERBURY est encore présent et montre à quel point le courant progressif peut s’insinuer un peu partout. Le plus cette sensation d’écouter un groupe jeune; le moins celui de rentrer dans l’univers de CARAVAN et de tout réécouter.

    1. Down From London (4:03)
    2. Wishing You Were Here (3:55)
    3. It’s None Of Your Business (9:40)
    4. Ready Or Not (4:45)
    5. Spare A Thought (4:06)
    6. Every Precious Little Thing (4:25)
    7. If I Was To Fly (3:23)
    8. I’ll Reach Out For You (8:07)
    9. There Is You (4:26)
    10. Luna’s Tuna (3:14)

    Total Time 50:04

PISTES / TRACKS

musiciens / musicians

Pye Hastings - Guitar, vocals
Geoffrey Richardson - Viola, mandolin, guitar
Jan Schelhaas - Keyboards
Mark Walker - Drums
With
Lee Pomeroy (ELO) - Bass
Jimmy Hastings - Flute