PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Rick Wakeman

The Myths And Legends Of Rick Wakeman

image1.jpeg

7,1

Releases information

Release date: 

From: 

Mario Champagne - September 2022

May 17, 2022

Royaume-Uni / UK

On ne devrait pas vraiment avoir besoin de présenter le claviériste britannique Rick WAKEMAN, mais on le fera quand même pour nos membres juvéniles, qui viennent d’atteindre la puberté. C’est une figure marquante de l’âge d’or du rock progressif, à la discographie titanesque, comptant plus de 90 albums solo produits dans les cinquante dernières années, membre de YES sur plusieurs albums entre 1971 et 2004, connu pour ses compositions aux teneurs historiques et ses tenues parfois flamboyantes qui feraient plaisir à LIBERACE.

Bon! Si vous êtes un fan fini de WAKEMAN, et que vous avez tout de lui, vous sauterez probablement sur l’occasion comme une mouche à sucre sur une barbe à papa, mais il faudra y mettre le prix. Pour les autres, prenez note qu’il s’agit d’archives de spectacles en « live » couvrant quatre performances données entre 1974 et 1976, sur quatre CDs accompagnés par un livret de seize pages pleines de vieilles photos. L’aspect historique est indéniablement intéressant pour se replonger dans l’ambiance de la grande époque, quoique le rendu sonore sonne vraiment ancien, avec ses applaudissements qui résonnent comme de la friture. On pourra regretter le fait que plusieurs titres se répètent sur deux ou trois des CDs, ce qui est, disons-le, redondant, mais le tout permettra de se familiariser avec les plus grands succès de WAKEMAN provenant des albums « The Myths And Legends Of King Arthur And The Knights Of The Round Table », « The Six Wives of Henri VII », et « Journey to the Center of the Earth ». Cette plongée auditive dans le temps vous permettra d'apprécier la vivacité du jeu de WAKEMAN sur des claviers vintages, mais il faudra faire abstraction du son qui parfois semble tout droit sorti d’un vieil écran en noir et blanc, car il faut se rappeler que cela a été enregistré il y a déjà plusieurs décades. Les nostalgiques apprécieront! Moi, cela m’a donné le goût de creuser dans quelques-uns de ses albums que je ne connaissais pas. Bonne écoute!