PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Quicksilver Night

Asymptote

image1.jpeg

6,9

Releases information

Release date: 

From: 

Mario Champagne - October 2022

December 11, 2021

USA

Nous voilà donc en mode rattrapage pour omission involontaire d'une œuvre instrumentale de 2021 qui est passée sous notre radar. Basé à Yorktown en Virginie, QUICKSILVER NIGHT est le bébé du compositeur/guitariste Warren RUSSELL, qui fut appuyé dans ses démarches par une dizaine de collaborateurs musicaux du monde entier.

« Asymptote » représente le troisième album du groupe si on fait fi des « EP » et des parutions simples. C'est un album où les guitares sont torturées à vif tout comme le faisait le bourreau en chef Eddy VAN HALEN. C'est chargé, rythmé et ce sera probablement une source jubilatoire pour les fanatiques de « guitar heros ». Malgré son aspect souvent « hard rock », cela oscille entre métal et Prog symphonique, et cela flirte avec la Pop, la musique classique et la fusion. A l'écoute, il semble évident que chaque collaborateur insuffle une partie de son univers personnel dans le titre où il se produit, tant il en résulte une grande diversité de sonorités et d’ambiance. Certains titres m'ont lassé, soit par redondance ou parce que tout simplement trop de guitares sur amphétamine, c’est comme pas assez ! Cependant d'autres titres correspondent bien à mes goûts! « April Covenant », la classe ! Les quelques titres aux sonorités classiques métallisées se montrent très intéressants ! « Galactic Edge » vaut le détour malgré le fait qu'on ne comprend pas les versets de la Bible cités par l'astronaute. Mais j'ai trouvé aussi mon bonheur dans les quatre titres bonus. Ne manquez pas « Power Curve » dans le style « heavy rock FM » plutôt « cool », et la « zappaesque » « Lark ». Ces deux derniers titres sont probablement les plus accessibles et sympathiques de l'album. Bonne écoute !