PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Mick Paul

Parallel Lives

image1.jpeg

6,7

Releases information

Release date: 

From: 

Mario Champagne - October 2021

June 9, 2021

Royaume-Uni / UK

Voici le premier album solo d'un bassiste anglais, qui est actif depuis la fin des années 70, tout en demeurant discret et en contribuant avec divers artistes, mais il s'est surtout fait connaître pour son travail méticuleux au sein du David CROSS BAND depuis 1995, avec en plus les casquettes de compositeur et de producteur. Tout au long de sa carrière, Mick PAUL a écrit des chansons pour les autres, mais au fil du temps, il en a mis quelques-unes très personnelles en réserve, et c'est ce que l'on retrouve ici en quatorze titres très bien produits. Il s'est entouré d'une dizaine de musiciens et amis, dont David JACKSON à la flûte, David CROSS au violon et Craig BLUNDELL sur les fûts sur deux plages, pour citer les plus connus, les autres ayant aussi évolué au sein de la famille du David CROSS BAND.

Sur cet album, pas de chaos au sein d'un mur du son inaudible. Au contraire, un son pur et clair où chaque instrument s'entend très bien, où chaque note compte, pour un rendu bien balancé. Au niveau style, cela est plutôt difficile à classer car au fil des titres, on entend un peu de tout, mais allons-y pour une concoction de musique contemporaine et expérimentale et des passages rock, de jazz et de musique d’ambiance. En fait, si vous êtes amateurs de ce que font Stephen THELEN et KING CRIMSON, il y a des chances que vous appréciiez ceci, quoiqu’en général, le rythme est plutôt tranquille, sauf à quelques instants excitants. La première moitié manque un peu de rythme et m’a laissé sur ma faim mais la seconde moitié, se montre plus variée, dynamique et intéressante. Étrangement, l’ensemble sonne suranné et moderne en même temps, ce qui est un peu déstabilisant. Au niveau vocal, Mick PAUL chante dans « Parallell Lives » et il y a deux autres chanteurs pour les autres titres. Seul reproche, dans les trois cas, le chant manque généralement d’émotions. Cependant, l’émotion se retrouve dans la musique, et je vous recommande « Cypher » où le solo de PAUL est absolument parlant. Titres préférés : « Cypher », « Swallows » et « Morning Skyline » qui sont toutes instrumentales. Prenez note qu’une version digitale est disponible sur sa page BANDCAMP. Bonne écoute!