PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Mark Murdock

The Phoenix has Risen

7,9

Releases information

Release date: 

From: 

Alain Massard - February 2021

November 14, 2020

USA

MARK MURDOCK est le batteur d’EMPIRE avec le guitariste originel de GENESIS. Il a aussi travaillé avec des musiciens de BRAND X. Il jouait auparavant dans un groupe de jazz-rock. Ron HOWDEN de NEKTAR, Fernando PERDOMO, guitariste surdoué, et le bassiste Alan THOMSON, du Martin BARRE Band, plus d’autres invités tels le chanteur britannique Tim PEPPER, sont venus lui prêter baguette forte. Le phénix du titre représenté comme espoir en cette période de pandémie, la musique prog ou pop prog rock jazzy pour une incursion rétro des années 80’s.

« The Phoenix Has Risen », sur une base Mike and the Mechanics, tendance jazzy, voix pop soul, final progressif planant et étrange. « Reoccurring Scenes » pop déstructurée un peu mélancolique, la consonance est fruitée et tourmentée par la guitare bien en place. « Heal My Wounded Soul » avec un peu de sonorités des CARS, un peu du GENESIS seconde mouture rien que pour les synthés et la guitare, un peu d’XTC. « Compromised » base douce, édulcorée, axée sur le son des 80’s, lorgnant sur du BOWIE, sur du Peter GABRIEL « adouci, enrobé » (bon ça vient de ma blonde qui passe par là et me le dit!), du Phil COLLINS du début, sur les sons aussi d’un CAMEL. Solo basse sur un groove énergique. « Exit Door » 80’s estampillé The CARS avec une touche jazzy prog prononcée. « The Starfish And The Four Phases Of The Moon » avec solo endiablé mais posé dès le début de Fernando tirant sur du AL DI MEOLA, un instrumental ici qui change un peu, donnant plus d’intensité.

« When Thoughts Collide » sur une déclinaison encore plus douce, une base d’EARTH, WIND & FIRE, un titre qui coule comme de source. « Silence On Empty Streets » avec un côté plus sombre qui repart plus prog dans les sonorités. « All Fools Fade Away », pour un titre bis-repetita sur un son « Duke » ou Abacab », comme souvent on a une ambiance partant sur un air pop et il faut attendre le dernier tiers pour avoir la déclinaison progressiste qui colle bien avec. « The Unknown Man » sur le titre passe-partout, je ne m’attarde pas. « Set Your Heart on Fire » et des cuivres et des basses bien en avant comme sur les albums souls de BRAND X, titre monolithique. « In the Future Of » avec la même recette, c’est mélodique et vintage.

Mark MURDOCK a sorti un album mélodique avec des textes basés sur la mythologie grecque; musique légère axée sur les 80’s façonnée GENESIS, un bon moment qui manque quand même de pep et de créativité. Pas mauvais mais est-ce assez pour que le phénix ressuscite ?

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020