PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Klone

Alive

image1.jpeg

8,6

Releases information

Release date: 

From: 

Mario Champagne - October 2021

June 11, 2021

France

KLONE est une formation poitevine avec déjà 20 ans d’expérience qui, en juin dernier, lança son deuxième album « live », le bien nommé « Alive », qui fait suite au « Grand Voyage » de 2019, qui était leur 6e album studio. Adepte d’un rock progressif métallique pêchu et planant, alliant puissance et mélancolie, cette formation nous a concocté comme un genre de « best of » d’extraits de deux spectacles enregistrés en 2016 au Pays-Bas, et en 2019, en France.

Pour ceux qui ne les connaissent pas, ce spectacle est une super occasion de découvrir une pépite. L’enregistrement nous offre une riche ambiance « live », avec une foule en délire mais heureusement discrète lors des prestations. Dès l’introduction, avec le titre « Yonder », on découvre la superbe voix un peu écorchée mais claire de Yann LIGNER. Celle-ci m’a rappelé celle d’Eddie VEDDER de PEARL JAM, et ce, tout au long de l’album, ce qui est une excellente référence. Un premier titre qui a tout pour plaire, avec des petits passages de grognements bien maitrisés, une vigoureuse montée en puissance, tout en restant planant, avec en arrière-plan occasionnellement, un petit piano délicat, qui créé un contraste intéressant. Pour le reste de l’album, ces magiciens dosent avec finesse le doux et le dur, l’exaltant et le planant, créant ainsi à chaque fois dans leurs chansons des surprises agréables pour susciter et maintenir notre intérêt.

Seul chose qui manque avec cet album, c’est l’effet de compression de la cage thoracique qui doit surement se produire lors qu’on est devant eux, car ça décoiffe! C’est le cas dans « Rocket Smoke » et « Immaculate Desire » où force et énergie contagieuses déployées vous font regretter de ne pas être dans la même salle. Mais ils produisent également des titres relativement plus calmes dont « Breach » où la puissante prestation vocale de LIGNER devrait mériter toute votre attention. A souligner également, l’excellente adaptation de « Army of Me » de BJÖRK dans leur propre style, mais avec un nuage de « growl » et une lourdeur délectable sur un tempo accéléré. Cela conclue extrêmement bien cette prestation de rock progressif métallique, qui devrait plaire aux amateurs de PEARL JAM pour son aspect « grunge ». Titres préférés : « Yonder », « Breach », « Sealed » « Army of Me ». Savourez ce spectacle!