PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Karfagen

Echoes From Within Dragon Island

9,1

Releases information

Release date: 

From: 

Alain Massard - February 2020

February 11, 2019

Ukraine

KARFAGEN est un groupe ukrainien connu personnellement avec l’album « The Space Between Us » en 2007. J’avais aimé les sonorités néo-prog à la MINIMUM VITAL, à la TRANSATLANTIC et les touches folkloriques amenant une atmosphère gaie et enjouée. C’est en fait la création du multi instrumentiste Antony KALUGIN, homme de génie qui a travaillé et retranscrit en musique l’une des œuvres de Robert Louis STEVENSON; il s’est adjoint la compagnie de 19 musiciens pour sortir une œuvre majeure, à base d’instruments rock, classiques et ethniques; une musique basée sur les grands anciens comme j’aime à les appeler avec GENESIS, Mike OLDFIELD, UK, CAMEL et THE FLOWER KINGS pour un plus récent; on peut ajouter Prokofiev, Grieg ou Korsakov pour le côté symphonique et composition; c’est donc tout naturellement que l’on va rattraper l’oubli de 2019.

« Dragon Island Suite 1 » pour un morceau de plus de 17 minutes, trois ambiances séparées, un côté arabisant, des soli monstrueux au synthé et à la guitare de Max VELYCHKO, des sonorités du maître OLDFIELD avec ce côté folk irlandais, géniale. « DIS 2 » pour un condensé de 18 minutes en quatre mouvements plus folklore encore avec accordéon, instruments traditionnels en parfaite osmose, du synthé magique lorgnant du côté de Banks et GENESIS, une pureté. « My Bed Is A Boat » pour la comptine acoustique le temps d’amarrer le bateau au port. « DIS 3 » de 16 minutes avec deux tiroirs bien distincts pour une suite plus énergique, des voix, CAMEL, ELP et FOCUS ont dû être écoutés dans sa jeunesse; le synthé est juste magnifique et donne des ambiances soutenues jusqu’à l’arrivée des soli de guitare ravageurs, on ne s’ennuie pas un instant, remarquable.

Vient ensuite « Flowing Brooks » et l’ajout d’un alto sax sur un titre nerveux, hard par sa structure où on l’imagine en concert avec l’explosion d’adrénaline qu’il doit procurer, en juste 4 minutes. « Winter Rooks » de même durée pour un titre basé sur la guitare acoustique répétitive, pour s’abreuver avant de repartir voguer plus loin, titre avec de la slide guitare rappelant Ry COODER. « Incantation 1 & 2 » et ses 13 minutes entrecoupées, on dirait être sur du PINK FLOYD avec une guitare puissante, un titre orchestral immense, la suite encore plus symphonique et onirique, les cloches à la OLDFIELD en fin vous faisant littéralement frissonner. En fait, KARFAGEN n’a pas évolué depuis 2007, il s’est transfiguré, il s’est magnifié.

A noter que la version 2 Cds « Édition limitée » a une durée de plus de 90minutes, l’édition numérique ne faisant que 76 minutes lui mais donnant ainsi l’essentiel sans notion de lassitude; une chronique rapide pour vous donner encore plus l’envie de lorgner sur son dernier bébé de 2020.

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020