PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Celeste

Flashes From Archives of Oblivion

7,6

Releases information

Release date: 

From: 

François Bérubé - July 2020

April 8, 2020

Italie / Italy

Avec PFM, Banco et Locanda delle Fate, Celeste est un de mes groupes de rock progressif italien préféré. « Principe di un giorno » est une perle rare que j’apprécie hautement! Pour les amoureux de mellotron et de flûte, c’est vraiment un incontournable! Quand j’ai su qu’ils faisaient un nouvel album l’an dernier, cela m’a vraiment réjoui ! Et je l’ai beaucoup aimé. L’annonce de ce nouvel « album » de curiosités et de trucs inédits a piqué ma curiosité… Cela n’est pas un véritable album, c’est un ramassis de pièces inédites, de versions anglaises des chants de l’album « Principe di un giorno » C’est vraiment un album pour les collectionneurs! Il porte bien son titre : ce sont des « Flashes des archives de l’oubli (une collection de choses antiques et de curiosités)! Tout n’est pas de même qualité! J’avoue avoir apprécié entendre les versions anglaises des chants que je connaissais!... Plusieurs groupes italiens avaient fait la même démarche de traduire leur chant : PFM, Maxophone, Le Orme, etc. Ce qui est intéressant c’est que c’est une voix féminine qui les chante. D’autres pièces sont des projets qui ont précédés le groupe Celeste si je ne me trompe pas… On retrouve même des pièces un peu jazzées qui sont assez loin du style de Celeste que l’on connaît!

Voici la propre description qu’ils font de cet opus : « La principale raison de la sortie de cet album est due à la récente découverte de documents d'archives remarquables qui, à notre avis, méritent d'être connus par tous ceux qui apprécient non seulement CELESTE mais en général le rock progressif italien des années 70. Versions alternatives des chansons déjà publiés, d'autres jamais publiés auparavant, en live sur des pistes studio qui témoignent de la genèse et du développement d'un thème spécifique ; en bref, non seulement pour les fans et les collectionneurs de CELESTE. Des chansons qui témoignent des différentes étapes de l'histoire du groupe, d'une approche initiale symphonique à la tentative, commune à de nombreux groupes italiens de l'époque, d'aborder un jazz / rock avec des liens méditerranéens à travers des expériences de bandes sonores sans distraire l'attention d'une certaine avant-garde cultivée qui était déjà bien présente dans IL SISTEMA, Anno Domini 1968. »

Voilà ce qui décrit bien cet album intéressant mais pour les fans finis de Celeste ou les collectionneurs !

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020