PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Bastian Per

Epic Journey

8,7

Releases information

Release date: 

From: 

Benoit Rancourt

April 12, 2019

Agentine / Argentina

Formation provenant d’Argentine, Bastian Per s’annonce sur la scène du métal progressif ayant nuls autres que Dream Theater, Neal Morse, Rush, Yes et Pink Floyd à titre d’inspirations. Ces influences sont effectivement présentes à travers « Epic Journey », leur tout premier album. À titre d’exemple, la pièce instrumentale « Beginners Luck » contient des sections plutôt complexes rappelant les passages instrumentaux de la double pièce « In The Presence Of Enemies » de Dream Theater.

À la guitare, Sebastian PROSPERI démontre une polyvalence hors du commun. Il excelle tout autant dans les pièces plus rapides que dans les chansons plus douces telle que « The Blunder ». Pour sa part, au chant, Mariano BARREIRO est lui aussi excellent. Sa voix m’a parfois rappelé celle de Klaus MEINE de Scorpions. Les arrangements vocaux sont également intéressants tout au long du disque. La pièce « Second Chance » en est un bon exemple. Celle-ci ressort d’ailleurs du lot grâce à son refrain accrocheur et sa finale absolument grandiose alors que PROSPERI y va d’un magistral solo à la « Comfortably Numb ». Cela vient mettre la table pour une conclusion qui donne des frissons à chaque écoute. Que dire enfin de Gabriel KOHOUT au clavier. S’il est vrai qu’il brille à quelques endroits sur l’album, c’est sa performance dans l’ultime pièce, « Epic Journey », qui impressionne le plus.

L’album « Epic Journey » a certainement de quoi satisfaire l’amateur de musique progressive en recherche de variété musicale. Cet album est rempli de moments intéressants et surprenants, qui m’ont fait vivre de multiples beaux moments.

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020