PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

Ambigram

Ambigram

image1.jpeg

7,3

Releases information

Release date: 

From: 

Mario Champagne - January 2022

April 9, 2021

Italie / Italy

Une nouvelle formation italienne, née au début du millénaire, et parrainée à ses débuts par Greg LAKE au niveau de la production, mit sur le marché sa première œuvre, il y a bientôt presqu’un an. Portée par la voix puissante de son leader, Francesco RAPACCIOLI, on y retrouve également Max REPETTI (Piano et claviers), Annie BARBAZZA et Marco RANCATI (support vocal), Gigi CAVALLI COCCHI (batterie), Beppe LOMBARDO (guitares) et Max MARCHINI (basse). De nombreux "invités spéciaux" ont ajouté leurs notes à ce projet qui s’est développé sur le long terme, dont Paolo TOFANI (guitare), Paola FOLLI (voix) et Camillo MOZZONI (Hautbois).

Quant à la musique, l’inspiration est puisée dans la fontaine du rock progressif et alternatif britannique, avec des textes en anglais évoquant la mer et des histoires de vie de banlieue. Mais on y retrouve aussi des beaux passages classiques, parfois trop courts à mon goût, du « blues » rock et même une tendance « hip hop » sur « Imaginary Daughter ». Comme ils se plaisent dans tous les styles, le rock « heavy » et psychédélique est même à l’honneur sur « Pig tree » et « Patchwork ». On peut dire que les compositions de ce « crossover » Prog sont complexes, bien travaillées avec un jeu axé dans la subtilité et l’économie.

On doit reconnaitre qu’il y a ici une excellente recherche musicale sur l’ensemble des titres, avec des ajouts de détails sonores qui font la différence aux bons endroits pour faire lever la sauce. Les passages musicaux sont souvent captivants, et on appréciera les cordes cristallines délicates qui se démarquent, les solos de guitares, et la voix féminine qui ajoute une certaine classe à l’ensemble de ces titres qui font pour la plupart autour des six minutes. Au niveau chant, il y a un flot continu de paroles ce qui pourrait moins plaire à ceux qui aiment leur Prog plus instrumental. Titres préférés : « Pig Tree », pour sa puissance, « L’absinthe » impeccable musicalement, et « Patchwork » pour son aspect psychédélique. Bonne découverte !