CHRONIQUE / REVIEW

overhead

haydenspark

Releases information

Release date: November 15, 2018

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self-Released

From: Finlande / Finland

8,8

Gerald Hawey - November 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Bon sang que j’ai écouté « Metaepitome » d’Overhead ! Pendant une période d’un an et peut-être même deux…j’écoutais cet album là au moins 1 à 2 fois par semaine et avec les 2 magnifiques longues suites ‘Meteapitome’ & ‘Dawn’…je m’évadais en me fermant les yeux ! Mon frère pourrait vous en parler !! Alors aussitôt que j’ai entendu parler du nouvel album. J’ai dit Yessss ! Pour ceux qui ne les connaissent pas, voici un petit résumé. Ils ont débuté en 99 et leur premier album est paru en 2002 avec « Zumanthum ». Il fut le premier d’une trilogie. Suivi « Metaepitome » 2005 & « And We’re Not Here After All » 2008. Ce dernier était peut-être le moins fort de la trilogie mais on y retrouvait d’excellente pièce comme ‘Time Can Stay’ & ‘Lost Inside’. Les 3 premiers parurent sur Musea Records. En 2012 paru « Of Sun And Moon » sur PPR. Sans oublier le DVD « Live After All » enregistrée en Pologne et sortie en 2009 qui soulignais en même temps les 10 ans de la formation. Les voilà de retour après 6 ans d’absence ! 

 

Que nous réserve le nouvel opus du groupe « Haydenspark » ? Ce que je peux vous dire c’est que ça débute en force ! Ça démarre avec ‘Animation For the Poor Man’, ‘Last Generation’ & ‘Count Your Blessings’ où l’on retrouve un son de guitare rock métallique, de très beaux passages acoustiques et le chant toujours aussi puissant d’Alex KESKITALO. Tout ce beau mélange on retrouve tout ça lors des 3 premiers morceaux. Que dire de ‘Count Your Blessings’ avec son refrain acccrocheur chanté en forme de chœurs qui ont toujours été une des forces du groupe et du chanteur. Un refrain qui nous rentre dedans et que vous risquez d’avoir dans la tête toute la journée. Arrive la chanson titre de l’album ‘Haydenspark’ qui mérite toute notre attention car elle est l’une très bonne chanson composé par le groupe avec son intro aux synthés, orgue, flûte (Toujours dans un registre Ian ANDERSON) et une finale en puissance. Un summum pour Overhead ! On est rendu à la moitié de l’album et je dis WOW! On poursuit avec ‘King Of the World’ un titre entraînant, ‘Across The Nation’ début acoustique s’en allant vers la guitare électrique avec un excellent solo (Quel guitariste ce Jaakko KETTUNEN!!). On embarque par la suite avec ‘Death By Tribulation’ guitare à la Black Sabbath, sur un fond de la clavier & flûte. Après ce titre un peu plus pesant, ‘The Fall’ arrive pour adoucir le tout avec une très belle balade avec guitare acoustique et le chant avec beaucoup d’émotion toujours sur un fond de claviers. On clore Haydenspark avec ‘Gone Too Far’ avec sa flûte, claviers avec un son électronique et guitare lourde qui mets un terme à ce que je pourrais dire à un album solide et probablement le mieux équilibré depuis Metaepitome !

 

Voilà un très beau retour pour Overhead ! Un album que lorsque vous commencerez à l’écouter et bien vous allez le descendre One Shot sans mettre votre lecteur sur pause. Tout y est…excellentes compos avec de belle variation en passant par des moments plus rock pesant vers des passages plus doux ! Un rock progressif moderne mais qui ne renie pas le passé par son approche musical. Un must de 2018 !

 

PISTES / TRACKS

 

  1. Animation For the Poor Man (4:14)

  2. Last Generation (5:15)

  3. Count Your Blessings (4:44)

  4. Haydenspark (9:24)

  5. King Of the World (5:31)

  6. Across The Nation (5:20)

  7. Death By Tribulation (5:20)

  8. The Fall (3:54)

  9. Gone Too Far (8:04)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Alex Keskitalo: Vocals, flute

Jaakko Kettunen: Guitars, bass, keyboards

Ville Sjöblom: Drums, percussion, saxophone (5)

Janne Pylkkönen: Bass, synth (4)

 

   With

Tarmo Simonen: Keyboards (2)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019