CHRONIQUE / REVIEW

orion 2.0

virtual human

Releases information

Release date: September 2, 2019

Format: Digital, CD

Label: Musea Records

From: France

8,2

Philippe André - September 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

ORION acte 5 mais ici nous sommes en présence d'ORION 2.0, oui mais encore se demande le quidam de passage ? 2.0 Car les membres historiques du groupe, Patrick WYREMBSKI et Janusz TOKARZ ont composés certains titres de l'album et se sont occupés de la production sans ou presque jouer sur "Virtual Human". Il va donc vous falloir oublier "La Face Visible" et "Le Survivant" quand vous allez introduire le disque dans votre lecteur cd.

 

Le voyage commence avec la plage éponyme "Virtual Human", léger, vaporeux avec la révélation de l'album, en tout cas pour moi, Jérome NIGOU au chant, avec une diction anglaise plus que satisfaisante, eh oui car cet opus est chanté dans les deux langues (l'autre étant le français évidemment) suivant les titres, belle présence de la six cordes de Pierre Jean HORVILLE et des claviers souvent martelés de Paul CRIBAILLET (pour rappel les deux étaient présents sur "Le Survivant") (9/10). Avec T.O.W.U, nous avons à la fois le morceau le plus court, le plus rock et le moins progressif de l'album et malgré le beau solo de Philippe KALFON, le morceau que j'apprécie le moins (7/10). (NB : T.O.W.U = The One With US.)

 

Pour "Run For Life" que Paul CRIBAILLET a dédié à Véro..., la guitare est encore en vedette, d'un grand lyrisme, sans exagération, la mélodie centrale est d’une extrême finesse, avant un passage jazzy propulsé par le piano acoustique de Paul CRIBAILLET, et la reprise du thème initial à la six cordes qui précède une fin trop abrupte comme j'ai pris la (mauvaise) habitude de le signaler....(8/10). "Le Nuage" poursuit sur le même tempo avec encore la guitare au premier plan, à ceci près que le titre est chanté en français, avec des paroles superbes mais malheureusement réelles de Jerome NIGOU (Un nouveau monde a vu le jour, la vérité sans détour est beaucoup moins glamour....) (8/10). "Silicon Cirkus" un titre que l'on pourrait croire échapper des méninges de Robert FRIPP avec moult voix off (normal me direz-vous avec de la silicone, tout est faussé, à commencer par la société telle que nous la vivons aujourd'hui), un morceau très rock avec quelques notes jazzyfiantes (6/10).

 

Clôturons cet humain virtuel avec les deux titres les plus longs "Silicium" tout d'abord, excellent tempo lent avec des paroles idoines (Perdre mon humanité et ma dignité...), un vrai moment de pure musique progressive et le chant en français je préfère même si Jerome est à l'aise dans les deux langues (9/10). Le titre conclusif "Shagreen" est inspiré par le roman d'un des plus grands auteurs français Monsieur Honoré de Balzac et sa "Peau de Chagrin" publié en 1831, l'introduction instrumentale est magnifique, les claviers discrets en accompagnement, la guitare toujours sur le devant de la scène et même si le chant de Jerome est correct, j'aurais préféré un chant dans la langue de Balzac...de l'incompréhension point dans mon esprit sur ce coup-là... (8/10)

 

Conclusion, un album complètement différent des deux précédents, comme stipulé en introduction mais qui mérite d'une part le détour, d'autre part de la patience et des écoutes répétées pour bien en saisir la portée sociétale.

 

PISTES / TRACKS

 

1) Virtual Human (5:24)

2) T.O.W.U (3:48)

3) Run for Life (5:54)

4) Le Nuage (4:31)

5) Silicon Cirkus (6:00)

6) Silicium (7:45)

7) Shagreen (7:01)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Jerome Nigou: Lead vocals, backing vocals

Pierre Jean Horville: Guitars

Paul Cribaillet: Keyboards, acoustic piano

Eric Halter: Bass guitar

Cedric Affre: Drums, additionnal rhythm guitar on track 2

 

With

Philippe Kalfon: Lead guitar on track 2

Janusz Tokarz: Additionnals keyboards on track 5

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019