CHRONIQUE / REVIEW

on the raw

climbing the air

Releases information

Release date: February 27, 2019

Format: Digital, CD

Label: Red Phone Records

From: Espagne / Spain

8,0

Philippe André  - April 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Moins de deux ans après leur premier album, chroniqué sur ce même site, voici le retour du quintet espagnol ON THE RAW avec le même personnel et quelques invités, et un album plus court d'une dizaine de minutes ce qui n'est pas pour me déplaire...Comme pour l'album initial, nous sommes ici dans un mélange de jazz rock et de fusion rock, le tout étant quasiment instrumental, juste quelques vocalises féminines parsemées dans "Herois".

 

La seule différence constatée consiste en un plus « gros » son que l'album de 2017, une production d'une dimension supérieure si vous préférez.  La grande vedette de cet opus c'est bien sûr celui par qui la différence existe, c'est à dire le saxophoniste/flutiste Pep ESPASA.  Comme dans le titre d'ouverture, l'éponyme « Climbing The Air », presque neuf minutes où il apparait clairement que les quatre autres musiciens se mettent au service du PEP, ce titre est l'un de mes deux préférés sur l'album des Ibères.  À noter que la section rythmique, Alex OJEA à la batterie et Toni SANCHEZ à la guitare basse (particulièrement ce dernier) apporte les ingrédients nécessaires à la mise en valeur de leur comparse tandis que l'invité Samuel GARCIA nous offre en dessert un joli passage de trompette, un instrument assez peu utilisé dans la musique progressive.

 

Parmi les autres pièces marquantes de l'album, nous signalerons « Red Roses » magnifié par la flute, toujours jouée par le même instrumentiste. Le titre le plus court mais remarquable d'intensité.  Le bizarre de par son titre, son atmosphère (reprise du thème original de Sa Majesté) et aussi ses voix off « Moneypenny », oui oui nous sommes bien avec Mamie et James... trop funkisant à mon gout sur certains passages, la pièce qui met le plus en valeur le guitariste Jordi PRATS.  Le doux et fluté « Herois », bien soutenu par un motif alambiqué de guitare basse est celui qui contient le plus de vocaux, juste quelques égosillements de l'autre invitée Cristina FALCINELLA, il met en lumière le délicat piano de l'autre Jordi, AMELA de son patronyme, qui sait utiliser aussi ses synthétiseurs dans la partie finale du morceau, ma seconde pièce préférée de l'album. A contrario je n'ai pas trop apprécié « Resistance », ce qui ne veut pas dire que le titre est mauvais!  Il est juste plus cuivré et plus tourmenté, ni « Blackmail » avec son groove résolument soul musique, ce qui n'est absolument pas ma tasse de thé (le seul titre que j'ai zappé après la quatrième écoute...), les amoureux d'orgue bien lourd, eux s'en délecteront.

 

En conclusion, un bon disque, mais dans un genre différent, à réserver à une frange particulière de notre lectorat.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Climbing the Air (8:53)

2. Red Roses (4:43)

3. Resistance (7:45)

4. Moneypenny (7:58)

5. Herois (8:25)

6. Blackmail (6:56)

7. Skeptic (8:44)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Alex Ojea : Drums

- Jordi Amela : Keyboards

- Jordi Prats : Guitars

- Pep Espasa : Sax, Flute

- Toni Sanchez : Bass

With:

- Cristina Falcinella : Vocals

- Samuel Garcia : Trumpet, Violin

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019