CHRONIQUE / REVIEW

mythopoeic mind

mythopoetry

Releases information

Release date: February 1, 2019

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Apollon Records

From: Norvège / Norway

9,5

Marc Thibeault - February 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Si je vous disais qu’il y a un groupe norvégien qui sonne musicalement comme un croisement entre PHIDEAUX et DISCIPLINE et avec, en plus, des touches de tout ce que vous aimez du Prog? La création du musicien de PANZERPAPPA Steinar BØRVE se nomme MYTHOPOEIC MIND et il nous présente un petit chef d’œuvre d’album du nom de “Mythopoetry”.  Vous allez y trouver des sons ou extraits musicaux vous rappelant du KING CRIMSON, ELOY, CAMEL, YES, CARAVAN, VDGG et encore plus!  Ce qui frappe le plus c’est le fait que le groupe PANZERPAPPA, qui joue de la musique très axée sur le Jazz, participe à la création de cet album.  Une très agréable surprise!

 

L’origine de cet album remonte à plus de 20 ans!  Étant un jeune élève en astrophysique en 1997, Steinar BØRVE était fasciné par la musique Prog et aussi par les histoires fantastiques du genre « Seigneur Des Anneaux ».  Il se mit à composer de la musique pour accompagner certaines scènes et paroles de l’œuvre de J.R.R. Tolkien.  Cette pièce, longue de presque 2 heures, s’intitula « Songs From The Red Book Of Westmarch » et fut présentée seulement 1 fois lors du second Festival Nordique de Tolkien à Oslo qui eut lieu la même année.  La pièce fut très bien reçue mais ne fut jamais enregistrée bien qu’il y eut des projets de planifiés.  Cet album est un mélange de bouts de la pièce qui datent de ce temps, plus de nouvelles pièces.

 

« Prologue Song » débute l’album en douceur avec un style un peu symphonique mais sans être pompeux.  Très jolie pièce.  La pièce « Prey », plus agressive et rythmée, va vous faire penser à plein d’artistes Prog d’antan et du temps présent.  J’aime le solo de guitare d’une cinquantaine de secondes qui débute vers 03:40.  Très bonne pièce aussi.  « Mount Doom » débute avec un côté plus sombre: guitare et synthé jouent une musique un peu lugubre pendant environ 01:35 avant d’embarquer dans un Prog-Rock plus accessible ou familier.  Les 10 minutes et demie passent en courant d’air alors que l’on apprécie la musique tout en faisant des liens ici et là avec des créations entendues ailleurs.  « Train Of Mind » me fait penser beaucoup à certaines pièces de PHIDEAUX ou ECHOLYN mais avec un léger « twist » à la DISCIPLINE ou Matthew PARMENTER mais je suis sûr que vous allez pouvoir y trouver d’autres ressemblances.  J’aime bien le bout de saxophone vers 03:45 dans la pièce.  « Sailors Disgrace » est une superbe pièce de quatorze minutes qui donne l’impression d’être une valse Prog pendant les 4 premières minutes avant de partir dans un Prog-Rock presqu’enjoué.  Il y a un bout de synthétiseur vers le milieu de la pièce qui me fait tout de suite penser au regretté Keith EMERSON.  Puis il y a un autre bout qui fait penser à du GENTLE GIANT.  On retourne au style du début pour les derniers trois minutes et demie.  Un peu longue mais la musique est tout de même très bonne.  « Epilogue Song » clôt l’album en beauté avec une finale un peu symphonique, à l’image de la première pièce.

 

 Steinar a toujours été fasciné par l’étendue de l’imagination humaine, et puisque la plupart des idées musicales provenaient de l’ancien projet du Seigneur des Anneaux, ce projet nouveau-né fut baptisé L’Esprit Mythopoïétique (Mythopoeic Mind).  Le nom provient en partie du poème Mythopoeïa de Tolkien dans lequel l’auteur fait valoir que la création de mythes a une grande valeur, même dans une ère moderne.  « Pensée mythopoïétique » est aussi un terme scientifique qui désigne un mode de pensée très commune à l’ère pré-scientifique, où les mythes étaient utilisés pour expliquer le monde plutôt que de théories scientifiques.  Étant un chercheur de profession, Steinar considère la musique comme étant parfaite pour faire contrepoids à la science.  Après l’écoute de l’album, on ne peut que lui donner raison.

 

PISTES / TRACKS

 

01-Prologue Song (02:38)

02-Prey (07:05)

03-Mount Doom (10:32)

04-Train Of Mind (06:51)

05-Sailors Disgrace (14:04)

06-Epilogue Song (02:44)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Steinar BØRVE (PANZERPAPPA) - Saxophones, EWI, keyboards, backing vocals
Pål SELSJORD BJØRSETH (GENTLE KNIFE) - Keyboards
Ola MILE BRULAND (Glutton, ACTIONFREDAG) - Bass
Arild BRØTER (PYMLICO) – Drums

Trond GJELLUM (PANZERPAPPA) - Percussion
Kjetil LAUMANN (DØDSVERK) - Lead vocals
Jarle STORLØKKEN (PANZERPAPPA) – Guitars

Anders KRABBERØD (PANZERPAPPA) - Chapman stick on “Mount Doom”
Torgeir WERGELAND SØRBYE (PANZERPAPPA) - Synthesizer on “Epilogue Song” 

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019