CHRONIQUE / REVIEW

monjoie

and in thy heart inurn me

Releases information

Release date: July 12, 2018

Format: Digital, CD

Label: Lizard Records

From: Italie / Italy

7,8

Denis Boisvert - November 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Je suis un peu confus. Un groupe italien qui prend son nom du cri de guerre des chevaliers Francs et qui nous fait un album basé sur la poésie intégrale de poètes romantiques anglais: William Blake, John Keats et William Wordsworth. Et j’oubliais, ils aiment les instruments rares, le médiéval et le celtique.  Quoiqu’étant déjà rendus à leur quatrième album, je ne les connaissais point. En révisant leur travail antérieur j’ai écouté ‘Il Bacio De Polifema’ un opus intéressant en italien avec cette nette prédilection pour les instruments plus ethniques et les rythmes fusions populaires.  Déjà on y voyait cette tendance poétique et cet intérêt pour les choses françaises (Douce Débonnaire) et anglaises (The Martyred Earth). Groupe expérimenté formé en 1999 ils ont toujours eu cette prédilection à mélanger les styles et confondre les sceptiques.

 

 Cependant ce nouvel album est très différent. On remarque la pochette très artistique et le texte de tous les poèmes et un thème intriguant ‘Mets moi dans l’urne de ton coeur…’ on a droit a une brochette de chansons courtes 3-4 minutes avec les paroles intégrales de ces grands poètes classiques sur l’amour immortel ou inatteignable. Chaque poème inspire la musique et l’instrumentation. Jusque-là ça va. Malheureusement la voix accentuée du chanteur distrait énormément de la poésie. L’album est résolument gris et sombre par design. La voix de BROCCHI est profonde et grave et ce n’est pas par hasard que plusieurs morceaux m’ont fait pensée à Leonard Cohen. Musicalement la structure de plusieurs morceaux est simple et quasi-populaire comme ‘Daffodils’ ou la pièce titre ‘In Thy Heart Inurn Me’ et plus encore ‘Ah! Sun Flower’. Quelques pièces ont plus un ton de ballade médiévale comme ‘Introduction: Hear The Voice of The Bard’ et des touches de claviers délicates. ‘London’ est une pièce intéressante grâce à des accents de cuivres dosés. ‘You Say You Love’ comporte de jolis passages de mellotron et de violon. ‘Never Seek To Tell Thy Love’ offre de très beaux passages atmosphériques et est peut-être la plus raffiné du lot dans le genre GAZPACHO.

 

 Cet album a nécessité beaucoup de travail et de recherche. En plus du trio de musiciens de base toute une brochette d’invités intervient ici et là. Malgré tous ces efforts et cet engagement artistique je ne peux pas dire que le résultat m’emballe. Peut-être que le sujet noir romantique classique est trop monotone et restreignant mais on a peu de surprise et les morceaux finissent par se ressembler. Rien à dire sur la qualité des musiciens ou leur interprétation.  En somme je dirais que c’est un album très spécialisé qui ne conviendra pas à tous les goûts ou toutes les occasions. J’ai beaucoup plus aimé ‘IL BACIO DE POLIFEMO’ en italien et avec plus de sonorités inventives. Les grands romantiques et les amateurs de poésie aimeront beaucoup. Amateur de prog heavy vous abstenir.

 

PISTES / TRACKS

 

1 The World Is Too Much With Us (3:57)

2 I Cannot Exist Without You (4:24)

3 Ah! Sun-flower (3:09)

4 London (4:02)

5 The Human Abstract (3:55)

6 A Slumber Did My Spirit Seal (4:24)

7 The Day Is Gone (3:05)

8 You Say You Love (6:17)

9 The Sick Rose (2:58)

10 Daffodils (3:43)

11 Introduction (3:18)

12 To Sleep (4:46)

13 Never Seek To Tell Thy Love (3:42)

14 O Solitude! (3:30)

15 Eternity / Auguries Of Innocence (3 :55)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Alessandro Brocchi: Vocals
Daniele Marini: Piano, electric piano

Davide Baglietto: Flute ocarina, musette, organ
Valter Rosa: Acoustic and electric guitar, bouzouki

Alessandro Mazzitelli: Keyboards, synths, programming, bass

Federico Fugassa: Contrabass (1,3,5,7, 10,11, 12,14,15)
Fabio Biale: Violin, viola (3,4,5,7,9,10,12,14,15)
Edmondo Romano: Clarinet (1,13)
Lorenzo Baglietto: Sax (4, 8)
Roberto Rosa: Basso (2, 12)
Davide Bonfanti: Drums (2,8)
Leonardo Saracino: Drums (11)
Nicola Immordino: Drums (12)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019