CHRONIQUE / REVIEW

metaquorum

witchcraft jazz

Releases information

Release date: February 22, 2018

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self-Released

From: Royaume-Uni / UK

8,7

Richard Hawey - November 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Fondé en 2014, METAQUORUM est un projet musical international qui prend ses influences de plusieurs styles, comme le Prog, le Rock, Jazz, Fusion. C’est en 2011 que l’idée commence à germer dans l’esprit du compositeur et leader Dmitry ERMAKOV, accompagné par son ami Victor MIKHEYEV travaillent à la concrétisation du projet et en 2013 cinq pistes sont déjà écrites. ERMAKOV recrute un batteur, Koos Van Der VELDE via Facebook, il se rendra au Pays-Bas pour le rencontrer. La base de METAQUORUM est complétée. Après quelques single un premier album complet sort en 2015, il s’intitule « Midnight Sun », le groupe reçoit de bons commentaires, d’ailleurs il sera réédité l’année suivante. Pendant que tout ça se déroule le trio ne reste pas à rien faire, ils sont déjà sur le cas de leur prochain album qui aura pour titre « Witchcraft Jazz » et l’album parait en février 2018.

 

« Witchcraft Jazz » est un album instrumental qui contient douze chansons relativement courtes qui construisent progressivement d’agréables moments, les mélodies prennent possession de votre corps, vous ne pourrez pas rester immobile. Je ne ferai pas l’analyse de toutes les chansons, mais j’ai ressorti quelques titres qui, je le crois, vous donnerons le goût d’aller plus loin. Tout commence avec « Crimson Dream » et son départ plutôt lent et qui développe doucement jusqu’à mi-chemin. Le jeu des claviers est très accrocheur et vous fera taper du pied à coup sûr. « Socket Swing » et ses allures de jazz à l’ancienne avec la batterie et le piano comme seul sur scène, puis les notes discordantes des synthés surgissent.  L'écoute de « Seven Dwarfs Rock » est une fois encore fort plaisante, casque d’écoute, yeux fermés vous pourrez imaginer les nains qui dansent, puis le piano s’intègre pour un morceau de jazz magique. La pièce titre en est une autre qui attirera votre attention. « Limping Mathematician » et ses allures funky, avec encore ces claviers magiques et en bonus un court solo de batterie. « Parallax », la plus longue pièce commence funky et se transforme en un morceau jazzé plus classique. La tension va monter d’un cran au fur et à mesure de l’avancé du titre. Si vous croyez que l’effort s’est arrêté détrompez-vous. Les douze dernières minutes sauront vous charmer totalement.

 

C’est un album de jazz instrumental, oui mais avec des mélodies accrocheuses qui sont en constante évolution. Elles captent votre attention avec comme résultat que vous êtes encore là à attendre que le groupe rejoue. Si vous pensez que ce n'est pas votre genre musique, je recommande d’écouter une ou deux pièces. Cet album est un vrai must dans le genre jazz rock. Un grand coup de chapeau à Dmitry ERMAKOV, Victor MIKHEYEV et Koos Van Der VELDE. « Witchcraft Jazz » vous est chaudement recommandé.

PISTES / TRACKS

 

  1. Crimson Dreams (5 :13)

  2. Jonathan Livingston (3 :46)

  3. Socket Swing (3 :22)

  4. The Bartender (5 :06)

  5. Swagger (6 :19)

  6. Seven Dwarfs Rock (4 :25)

  7. Witchcraft Jazz (6 :11)

  8. Limping Mathematician (4 :27)

  9. Parallax (9 :52)

  10. Chicken & Egg (3 :45)

  11. Autumn Groove (4 :04)

Goldfinch Charm (3 :59)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Dmitry Ermakov – Keyboards, vocals, composition, lyrics, arranger, producer.
Koos van der Velde – Drums, percussion, audio engineering.
Viktor Mikheyev - Bass, guitar, beat programming.


GUEST ARTISTS:

Carol Ermakova - Vocals
George Mikheyev – Cello (7)

Andrew Guerin – Trumpet (11)
 

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019