CHRONIQUE / REVIEW

Mariana semkina

sleepwalking

Releases information

Release date: February 14, 2020

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Burning Shed / Kscope

From: Russie / Russia

10

Facebook_logo-7.png

Marc Thibeault - February 2020

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Voici le premier album en solo de la russe Marjana SEMKINA, la douce moitié du duo IAMTHEMORNING. Avec sa voix angélique, triste et mélancolique, elle nous transporte sur chaque pièce de façon presqu’inattendue, avec soin et douceur. Les onze courtes pièces ont été composées lors d’une sombre période dans sa vie.

 

L’album débute en beauté avec la pièce “Dark Matter”: une guitare acoustique et un léger son de synthétiseur qui guide une voix qui vient vous chercher par les trippes. Mme SEMKINA chante avec une voix sensible et fragile. L’orchestre enveloppe sa voix comme on drappe un enfant qui s’endort: avec douceur et finesse.  On ne se fatigue pas d’écouter cette pièce!  “Am I Sleeping Or Am I Dead” est légèrement plus rythmée mais on sent dès le départ qu’on va être emporté dès que Marjana va chanter. Le piano, qui joue une musique un peu triste et avec un sentiment d’urgence, sert de fil conducteur pour les autres musiciens qui répondent avec brio. Splendide et envoutant! On a ensuite droit à “Turn Back Time”: après une intro musclée et rythmée, on a presque l’impression d’entendre Mme Kate BUSH ou certaines chanteuses de groupes plus “lourds” comme WITHIN TEMPTATION ou MOSTLY AUTUMN.  De loin la plus rythmée des pièces de l’album. 

 

“Ars Loga Vita Brevis” penche vers ce qu’IAMTHEMORNING nous présente habituellement comme musique: une musique plus sombre et avec une légère atmosphère de mystère.  Changez la guitare pour le piano de Greg KOLYADIN et on est soudainement dans le répertoire qui a fait leur renommée. “Invisible” est encore plus noire avec le piano qui semble aller vers le genre film d’horreur alors que Marjana chante avec émotion. Ça détonne légèrement du reste de l’album mais ça lui donne aussi un certain cachet.  La pièce “Lost At Sea” arrive à nos oreilles comme pour ensoleiller notre moment d’écoute après la chanson précédente. C’est pourtant une chanson qui parle d’émotions ressentes lors d’une séparation. Très jolie pièce.  “Skin” est un mélange de Tori AMOS et de Kate BUSH, autant en musique qu’en voix.  Il y a un petit quelque chose qui me fait aussi penser à ENYA. On se fait bercer par la voix et par l’orchestre symphonique jusqu’à la fin.  Le début de “How To Be Alone” est mélancolique et la voix triste de Marjana nous caresse doucement les oreilles jusqu’à 01:15.  Puis tout change et devient plus pompeux et rythmé.  L’orchestre embarque avec puissance et élève la pièce à un autre niveau. On part d’une pièce mélancolique pour changer à une hymne à l’espoir. Percutant! 

 

On retourne au temps des Crooners et des années ‘40-’50 avec “Everything Burns”, bruits de vieux vinyles inclus!  C’est une pièce de Jazz lente et un peu noire. On pense tout de suite à Amy WINEHOUSE lors de l’écoute et les violons rajoutent une touche sombre et même un peu morbide.  La triste “Mermaid Song” parle d’amour possessif qui se termine par le suicide du couple dans la chanson. Encore ici, Mme SEMKINA nous élève et nous emporte avec elle dans sa folie suicidaire! La pièce devient de plus en plus intense et Marjana nous noie avec elle.  C’est assez intense lorsqu’on lis les paroles en écoutant la pièce!  “Still Life” est une autre jolie pièce où le piano est à l’avant-plan avec Marjana SEMKINA. Sa voix ici ressemble beaucoup à celle de Tori AMOS et on sent toujours ses émotions à fleur de peau lorsqu’elle chante sa tristesse. 

 

Les pièces sont toutes trop courtes à mon goût mais c’est peut-être cela qui en fait leur force. Elles se terminent souvent d’un coup et on a le goût de les réécouter. Marjana SEMKINA réussit à nous prouver qu’elle peut, elle aussi, créér un album très bien ficelé et agréable à l’écoute du début à la fin.  Un must!

 

PISTES / TRACKS

 

01. Dark Matter [03:12]
02. Am I Sleeping Or Am I Dead [04:27]
03. Turn Back Time [04:06]
04. Ars Longa Vita Brevis [03:03]
05. Invisible [03:07]
06. Lost At Sea [04:59]
07. Skin [04:52]
08. How To Be Alone [02:50]
09. Everything Burns [03:14]
10. Mermaid Song [04:32]
11. Still Life [04:08]

Musiciens / MUSICIANS :

 

Marjana SEMKINA - Voice

Vlad AVY – Sound Engineer

Jordan RUDESS - Keyboards

Craig BLUNDELL - Drums

Nick BEGGS - Bass

St-PETERSBURG ORCHESTRA “1703” - Orchestral

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020