CHRONIQUE / REVIEW

marc durkee

remain in stasis

Releases information

Release date: January 18, 2019

Format: Digital

Label: Auto-Production / Self-Released

From: Canada

9,1

Denis Boisvert - May 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

MARC DURKEE, cet artiste « indie » de Yarmouth en Nouvelle-Ecosse, après quelques productions plus courtes, nous offre son premier album complet et la patience a été récompensée.  Guitariste chevronné, fièrement campé dans le créneau progressif métallique, mais capable de faire des siennes dans plusieurs styles, « Remain In Stasis » est un album très personnel, balancé et étonnamment diversifié.  L’humeur est une réflexion de la pochette: sombre, dépressive, mélancolique, rageuse.  Sa compagnie de production est un jeu de mots sur son nom: ‘DarcMurkee’ (sombre et ténébreux).  En fait l’artiste lui-même dit qu’il a dû exorciser plusieurs démons dépressifs de sa vie et que cet album en est un peu le fruit.  Voyons un peu ce que cela donne dans le détail.

  

D’emblée MARC maîtrise la guitare magnifiquement.  Et il s’en sert pour créer toutes sortes de textures et de sonorités.  Sa voix est aussi riche et prenante.  Mais c’est au niveau de la composition et de l’expression émotive qu’il fait sa marque.  Les pièces sont toutes intéressantes et riches, tant au niveau des paroles que des tonalités.  La production est très soignée en plus.  On a un éventail de compositions allant de la ballade acoustique, au métallique pur et dur.  Plusieurs pièces ont retenus mon attention. « A Great Disdain » est très original et un peu grunge.  « The Mind Flayer » est très harmonieux et créera de l’accoutumance avec des riffs puissants et de multiples variations.  Encore ici, la créativité et la complexité des mélodies est très notable.  « Meteor » est dans un style plus rock classique.  Les passages plus acoustiques sont aussi présents avec le très beau « Stasis » en finale de l’album ou les ballades « Not Without A Sin » et « A Number Of Years » qui restent dans un registre plus alternatif et montrent bien le talent de compositeur de MARC.  Finalement deux pièces, « Mimesis » et « Redesign » contiennent des arpèges accrochants et originaux, particulièrement « Redesign » avec un tempo plus soutenu.

  

Bref, on obtient dans l’ensemble un très bon album, d’un artiste qui commence à se faire remarquer et qui offre un produit original, subtil, très émotif et superbement produit.  Plaira beaucoup aux fans de KATATONIA, ANATHEMA et dans une certaine mesure OPETH aussi.  Si vous aimez la guitare électrique bien sentie et le progressif avec une touche métallique définitive c’est vraiment pour vous.  Si vous voulez découvrir un artiste expressif et intense qu’on peut déjà comparer aux autres grands, allez-y.  On a bien hâte de découvrir la suite.  Un album fortement recommandé!

 

PISTES / TRACKS

 

1. The Dark Dimension (5:06)

2. A Way to Escape (5:23)

3. Mimesis (3:55)

4. A Great Disdain (3:59)

5. Redesign (4:46)

6. The Mind Flayer (4:36)

7. A Number of Years (4:03)

8. Not Without Sin (1:51)

9. Meteor (4:56)

10. Stasis (5:04)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Marc Durkee: All instruments, composition and production.

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019