CHRONIQUE / REVIEW

marbin

strong thing

Releases information

Release date: December 1, 2019

Format: Digital, CD

Label: Moonjune Records

From: USA

8,2

Facebook_logo-7.png

Richard Hawey - March 2020

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Ce n’est pas la première fois que je chronique un album de MARBIN sur Profilprog. Et c’est avec grand plaisir que je le fais. On le répète très souvent, il arrive que l’on boude un groupe, les raisons peuvent être diverses et souvent pas très professionnelles, soit que nous sommes influencés par le nom du label ou le style de musique préconisé par le groupe. Je l’ai souvent écrit, il faut aller au-delà de nos premières impressions. MARBIN est ce genre de formation qui répond aux critères nommés plus tôt. Pour vous remettre en contexte voici un court rappel de l’historique de cette formation américaine: le groupe s’est formé en 2007 à Chicago de la rencontre entre Danny MARKOVITCH et Dani RABIN. Les deux sont Israéliens d’origine et se trouvent rapidement des affinités musicales et ils fondent un duo qui tourne en permanence aux États-Unis s’aidant de musiciens locaux pour assurer la batterie et la basse. Depuis 2009, soit l’année de la sortie du premier album de MARBIN, ce quatuor a produit six albums studios et un album en spectacle. 

 

Donc le 1er décembre 2019 MARBIN nous offrait sa septième production sous le titre « Strong Thing ». Avant d’aller plus loin je veux préciser que je n’ai jamais vu ce quatuor en spectacle. Mais selon ce que j’ai lu sur le groupe, on nous rapporte qu’ils sont des bêtes de scène. Un enregistrement studio a tendance à enlever l’histoire de la chanson, et nous ne nous retrouvons qu’avec la musique, mais il y a aussi un avantage à cela. Il permet de mettre en lumière la musique et le talent du groupe. Cela est immédiatement évident dans le titre d’ouverture « Messy Mark », où l’excitation de la musique est toujours là indépendamment du reste. La musique est assez lourde avec le côté rock de la fusion, l’improvisation de la guitare et du saxophone est très amusante, surtout à partir du saxophone de MARKOVITCH qui coule, virevolte et plonge dans et hors des riffs. Un autre morceau de huit minutes suit avec « Spank Tank », et la performance animée et enthousiaste continue avec la guitare. Avec 2 longs titres qui démarrent les choses, on se demande si le groupe va tenir le coup. Les autres musiciens du groupe sont assez impressionnants avec la basse et un barrage de batterie. Les deux parties de « Just a Little Bit » font contrastes, le saxophone assurant une accalmie transitoire car il y a quelques portions rugueuses sur ces titres. Les deux pièces suivantes « Alabama Sock Party » avec son tempo rapide et « Itchybun » et ses effluves de prog aux tempos changeants et complexes. La pièce titre qui est divisée en deux parties. Ce doublé a une tendance plus progressive, comme la précédente, avec une première partie plus modérée, tandis que la seconde est menée par la guitare et est plus rapide. « Fisticuffs », elle aussi est en deux parties, clos l’album. Cette piste a une rythmique tango dans le genre et pour ma part elle me laisse froid. 

 

Ma conclusion est simple, ce « Strong Thing » est un très bon album. Il est relativement varié, et très bien joué avec juste ce qu’il faut pour nous accrocher. Oui, il y a quelques défauts mais c’est une très belle découverte pour qui ne connait pas MARBIN.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Messy Mark (8:27)
2. Spank Tank (8:05)
3. Just a Little Bit (Part 1) (4:57)
4. Just a Little Bit (Part 2) (5:59)
5. Alabama Sock Party (5:09)
6. Itchybun (7:16)
7. Strong Thing (Part 1) (5:47)
8. Strong Thing (Part 2) (4:20)
9. Fisticuffs (Part 1) (4:21)
10. Fisticuffs (Part 2) (3:17)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Dani Rabin / Guitar
- Danny Markovitch / Saxophone
- Jon Nadel / Bass
- Everette Benton Jr / Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020