CHRONIQUE / REVIEW

legacy pilots

con brio

Releases information

Release date: October 15, 2018

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self-Released

From: Italie / Italy

7,1

Serge Marcoux - January 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

La combinaison du talent, de l’amour de la musique et des meilleures intentions n’offre pas toujours les résultats escomptés. C’est le dur constat que j’ai fait après de nombreuses écoutes de l’album « Con Brio » de LEGACY PILOTS. Ce projet est le tout premier disque du musicien allemand, FRANK US. Sur l’album il joue des claviers, de la guitare, de la basse, des percussions et il chante. Sur la pochette et dans le communiqué de presse il écrit que rien dans le monde ne transmet autant de sentiments que la musique, c’est mon hommage à la grande musique et aux artistes des années 70. Nous sommes humains, Nous sommes musique. Chaque jour de notre vie. Ce sont des sentiments que je partage entièrement. Je suis persuadé qu’il en va de même pour de nombreux amateurs de musique, prog ou pas. Mais ses bonnes intentions ne s’arrêtent pas là. En effet, les ventes de « Con Brio » serviront à supporter des enfants et leur famille via l’organisme humanitaire Vision mondiale. Il travaille avec cette organisation depuis vingt-sept ans. Je m’incline devant une telle implication et un tel désir d’aider. Finalement, pour ce disque paru en octobre 2018, il a fait appel à des collaborateurs talentueux. Je mentionne, notamment, MARCO MINNEMAN (STEVEN WILSON, THE ARISTOCRATS), STEVE MORSE (DEEP PURPLE, FLYING COLORS, DIXIE DREGS), JOHN MITCHELL (ARENA, KINO, FROST, IT BITES), MARK KELLY et STEVE ROTHERY (MARILLION) et TODD SUCHERMAN (STYX). Selon les pièces ces musiciens et cinq autres font partie de l’équipage de LEGACY PILOTS.

 

Les premières minutes de « The Emerson Empire » sont prometteuses. Vous l’aurez deviné, il s’agit d’un hommage clair et net au grand KEITH EMERSON. Le son des claviers est plus près de l’époque « Works » que des touts débuts mais ce n’est pas las que le bât blesse. L’enregistrement manque cruellement de dynamique et de clarté, notamment au niveau de la batterie. Et sur cette pièce, le batteur est MINNEMAN. Je dois dire qu’hormis quelques roulements, sa performance ne rejoint pas le niveau auquel il nous a habitué et n’a pas la présence d’un PALMER. Malgré tout, l’écoute est plutôt plaisante. La suivante « Handle with care » est la première pièce où FRAND US chante.  Deuxième constat, Monsieur US a une voix plutôt monocorde, peu propice à faire passer les émotions et avec un léger accent qui transparaît. C’est une ballade relativement banale. Je crois que la suivante, « Value 8 », est la meilleure pièce de « Con Brio ». La raison tient en deux mots, STEVE MORSE. Au-delà de la composition, ce sont près de quatre minutes instrumentales qui démontrent le grand talent de ce guitariste. Les cinq chansons suivantes montrent la troisième difficulté de ce disque. Malgré la guitare de MITCHELL sur « The Stumbling Heart », le solo de synthétiseur de KELLY sur « The Spirit Is Forever », celui de guitare de ROTHERY sur « Fight The Demons », les pièces ne nous accrochent pas. Les mélodies ne sont simplement pas au rendez-vous ou si peu. On entend et on oublie. La pièce titre qui clôt l’album a beau nous ramener dans l’univers emersonien mais cela ne suffit pas. De bonnes chansons peuvent permettre d’oublier une production défaillante ou une voix que l’on aime moins. Les exemples abondent dans l’histoire du prog que ce soit au niveau de la production ou du chant.  « Con Brio » s’écoute quand même bien, aucun doute là-dessus. Est-ce que j’y reviendrai? Malheureusement, ma réponse est non.

 

PISTES / TRACKS

 

1. The Emerson Empire (7:05)                         

2. Handle with Care (4:09)                   

3. Value 8 (3:54)  

4. The Stumbling Heart (8:31)                                

5. No Place for Us (5:10)

6. The Spirit Is Forever (5:27)   

7. Fight the Demons (8:08)

8. For A Better World (3:05)

9. Con Brio (5:23)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Frank Us – Keyboards, guitars, bass, percussion and vocals

Finally George – Bass (1, 4, 5, 6, 7), back vocals (4)

Ricky Garcia – Guitars (1, 5)

Marco Minneman – Drums (1, 3, 5, 9)

Lars Slowak – Bass (2, 3)

Steve Morse – Guitar (3)

Todd Sucherman – Drums (4, 7)

John Mitchell – Guitar (4)

Andrew McGuinness – Drums (6)

Mark Kelly – Synthesizer solo (6)

Bill Evans – Guitar solo (6)

Steven Rothery – Guitar solo (7)

Liza – Back vocals (7, 8)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019