CHRONIQUE / REVIEW

kinetic element 

face of life

Releases information

Release date: February 28, 2019

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Melodic Revolution Records

From: USA

7,7

Denis Boisvert - February 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

KINETIC ELEMENT ce groupe américain qui bosse depuis un bout de temps déjà.  Bébé de MIKE VISAGGIO qui est toujours le compositeur principal, le groupe vient de lancer un album de rock symphonique assez typique.  Le groupe demeure actif sur la scène progressive et vient d’accueillir un nouveau guitariste, PETER MATUCHNIAK (Gekko Project et Bomber Goggles).  Leur dernier album « Travelog » avait été bien reçu en 2015.  FACE OF LIFE est un peu ambitieux.  On notera deux très longs morceaux (15 et 19+min).  Très symphonique, complexe à souhait (trop quelquefois?) on y découvrira toute la panoplie prog en action.  Les textes sont travaillés, les arrangements multiples, et les claviers et les orgues ont de la place pour s’exprimer. La créativité, les mouvements soudains, les changements de direction, tout y est.

  

Malgré tout c’est un peu difficile d’embarquer à fond. La qualité du mixage est moyenne, les instruments ne ressortent pas toujours. La voix de COLEMAN est correcte mais peut s’avérer monotone. On a un peu l’impression de tourner en rond ou d’avoir déjà entendu.  Heureusement les qualités sont aussi nombreuses. Le jeu de guitare basse est impressionnant.  Les phrasés mélodiques et la composition sont riches et passionnés.  J’ai particulièrement aimé « All Open Eyes » qui vaut l’album à lui seul.  Une belle ode mélodique et enchanteresse dans la lignée de GLASS HAMMER. Le jeu de MATUCHNIAK est remarquable et complémentaire. La présence du piano simple donne le ton et on passe de bons moments. L’autre pièce longue qui donne le titre à l’album « Face of Life » attire aussi l’attention.  On passe de très bons moments et on a droit à des passages d’orgue effrénés et de belles sonorités rock.  Le ton est enjoué presque troubadour.  Les arrangements vocaux sont plus élaborés.  Il y a de jolis passages instrumentaux aussi.  La pièce finale justement nommée « Last Words » est plus lyrique et courte.

 

Donc dans l’ensemble on obtient un rock progressif symphonique riche et complexe, intéressant et bien façonné mais qui manque un peu de définition.  Personnellement j’ai mieux aimé l’album précédent TRAVELOG mais on est dans la même gamme de qualité.  Si vous cherchez un rock progressif symphonique honnête et intéressant c’est pour vous.  Si vous les connaissez déjà vous serez bien servis.  Certains trouveront un air de famille avec la structure musicale de Yes, mais il y a aussi beaucoup d’autres influences.  Il faudra sans doute attendre un peu pour voir dans quelle direction cette nouvelle mouture ira.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Epistle (7:08)

2. All Open Eyes (15:57)

3. The Face of Life (19:35)

4. Last Words (3:50)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Saint John Coleman: Vocals

Mike Visaggio: Keyboards & Vocals

Mark Tupko: Bass

Michael Murray: Drums & Backing Vocals

Peter Matuchniak: Guitar

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019