CHRONIQUE / REVIEW

kevin kastning

30/36

Releases information

Release date: December 11, 2018

Format: Digital, CD

Label: Greydisc Records

From: USA

8,0

Serge Marcoux  - April 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Lorsque vous inventez des guitares de 15, 17, 18, 30 ou 36 cordes, on peut dire que vous êtes un luthier assez exceptionnel. Lorsque sur une période d’une trentaine d’années, vous avez à votre actif une quarantaine de participation à des albums, en solo ou avec d’autres artistes, on peut dire que vous êtes un artiste prolifique. Si en plus, vous collaborez avec des MICHAEL MANRING, MARK WINGFIELD, SÁNDOR SZABÓ ou CARL CLEMENTS, que vous avez étudié avec PAT METHENEY et que vos albums ont été reconnus et récompensés par des magazines et des postes de radio, alors vous êtes de toute évidence talentueux. Tous ces attributs appartiennent à une seule personne, soit M. KEVIN KASTNING, musicien originaire du Kansas. Comme si ce n’était pas suffisant, il est aussi compositeur de musique classique moderne que ce soit pour de la musique de chambre des quatuors à cordes et plus encore.

 

Sur l’album « 30/36 », il explore les possibilités de ces deux nouveaux instruments, ses guitares trente et trente-six cordes. Ce sont les seuls instruments utilisés même si vous aurez l’impression d’entendre de la contrebasse par moments puisqu’il élargit les possibilités usuelles associées aux guitares avec un tel nombre de cordes à son service.  KEVIN KASTNING ne tombe pas dans le piège de la pure et simple démonstration. Il n’est pas question d’un déluge de notes ou de démontrer ce que chaque corde peut faire en successions. La musique proposée respire et propose des atmosphères qui m’ont quelquefois fait penser à la trame sonore d’un film d’ALFRED HITCHCOCK ou de DAVID LYNCH. Les côtés éthérés et atmosphériques m’ont beaucoup fait pensés à certaines propositions de la maison de disque ECM. Je pourrais aussi faire une certaine analogie avec la série de disque « Private parts and pieces » d’ANTHONY PHILLIPS.

 

Je donne quelques références mais en réalité c’est une musique inclassable. Ce n’est pas de la musique classique, ce n’est pas du jazz, du blues, du folk, du Nouvel-Âge ou même du rock. Pourtant, on retrouve un petit peu de tout cela sous une forme ou une autre. En ce sens, nous pouvons associer M. KASTNING à la musique progressive. Mais son approche, quelquefois méditative ou introspective, n’est pas celle de la facilité et il est possible qu’un auditeur peu averti ou peu attentif soit dérouté ou n’y trouve pas une satisfaction immédiate. Cependant, un mélomane curieux, explorateur ou un guitariste qui souhaite découvrir ces instruments et leurs possibilités écouteront cet album avec plaisir.

 

PISTES / TRACKS

 

1 Wotruba I (6:35)
2 Bahuya I (5:38)
3 Bahuya II (9:50)
4 Wotruba II (6:00)
5 Malleus Anguli I (5:49)
6 Malleus Anguli II (3:54)
7 Wotruba III (4:05)
8 Aequus Nox I (2:31)
9 Aequus Nox II (7:45)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Kevin Kastning: 36-string Double Contraguitar, 30-string Contra-Alto guitar

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019