CHRONIQUE / REVIEW

jalayan

sonic drive

Releases information

Release date: November 1, 2019

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self-Released

From: Italie / Italy

8,6

Mario Champagne - December 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Je viens de tomber sur des fans d'Erik Von Daniken (auteur de « Présence des extra-terrestres ») et de la série « Ancient Aliens ». Le groupe, lancé à Milan (Italie) en 2017, est composé de musiciens professionnels, soient Alessio MALATESTA aux claviers, Matteo CHIAPPA à la basse, Vincenzo CALVANO à la guitare et Dario MARCHETTI aux percussions. Ces milanais alignent sur cette galette une série de titres inspirés de la mythologie des colonisateurs extraterrestres (les Annunakis) qui auraient créé la race humaine pour des raisons de besoin de main d’œuvre pour leurs basses besognes. En mode instrumental, on a la chance de ne pas se faire ressasser moults inepties sur ces croyances, mais en contrepartie, on a droit à un « space » rock électronique agrémenté de gros claviers délivrant  des notes dégoulinantes. On est en mode « space », et ça vibre. Leur proposition musicale peut être décrite comme un mélange de rock progressif, de musique psychédélique, ethnique et électronique.

 

Mais c'est la part électronique qui fait toute leur personnalité au niveau « space rock », ce qui les distingue carrément des rockers d'HAWKWIND. Sur « Ishtar Gate », les envolées de claviers en multicouches laissent couler des séries de « blips » d'ordinateur qui se perdent dans des échos sans fin, pouvant être confondus avec des tirs des vaisseaux de guerre de films de science-fiction, en compagnie de percussions dynamiques et de guitares bien lourdes, qui viennent sauver la mise, en changeant l'atmosphère complètement, pour passer vers un coté plus hard rock bien plaisant. Le rythme est rapide avec un énorme travail au niveau des claviers. Les Annunakis maintenant ! Reviendront-ils ? « Descent Of Annunaki » pourrait bien les inciter à y songer, surtout s'ils captent Internet. L'ambiance détone avec le titre précédent. Moins dans l'urgence, plus cinématique jusqu'à la moitié où la guitare se déchaîne par la suite, sur des rythmes rocks et psychédéliques. Le contraste est encore plus saisissant avec « The Tree Of Life » qui nous branche en mode nouvel âge avec le bruit de l'eau du rivage, les petits oiseaux, le chant des baleines et une fine transition grâce aux claviers, vers une guitare cristalline en boucles. Du plus bel effet, avec cette accumulation de claviers, lorgnant subtilement vers de airs moyen-orientaux, suivi de guitare à la CAMEL, et de passages plus « rock ». Une réussite quant à moi ! Sur « Vimanas », JALAYAN nous propose un petit tour de soucoupes volantes indiennes. Après une ouverture très « funky », le claviériste inonde le champ audible d'ondes modulées, avec de superbes nuances orientales. « Sacred Mountains » diffère des autres par son introduction bourrée de boucles répétitives et hypnotiques, ses notes qui coulent, et la surmultiplication des couches de claviers. Une des pièces les plus excitantes de l'album avec son évolution vers un style très proche des SPACELORDS. Il en est de même sur « Dub Nam » au début funky, mais qui passe en mode « J’écrase le champignon sur l'autoroute ! ». Faîtes attention si vous écoutez cela en voiture ! Après cette épreuve de vitesse, on plane sur la planète des géants bibliques de « Nephilim Steps » avec son mur du son, où la guitare maîtresse s'enrobe de xylophone, tout en glissant vers des séquences plus rock. Pour conclure, « The Library Of Ninive », située en Irak, qui présente la plus forte influence moyen-orientale de l’album, mais avec une dominante « space rock ». Une invitation au voyage en contrée lointaine, et va sans dire, ma préférée.

 

Si vous êtes fans d'HAWKWIND, des SPACELORDS ou bien de GROMBIRA, dont l'album de 2017 est dans la même veine, vous devriez adorer. Cette équipe sait créer des ambiances captivantes sans sombrer dans la redondance. La virtuosité des musiciens et le souci du détail dans les multicouches de claviers ne peuvent que maintenir votre intérêt. Chaque pièce amène son lot de surprises lui conférant une identité propre, et il y en a pour tous les goûts. Un album plaisant et rafraîchissant. Bonne humeur garantie si vous l'essayez ! Bonne découverte.

 

PISTES / TRACKS

 

  1. Ishtar Gate (5:37)    

  2. Descent Of Annunaki (5:48)

  3. The Tree Of Life (6:20)

  4. Vimanas (6:08)

  5. Sacred Mountains (6:58)

  6. Dub Nam (5:37)

  7. Nephilim Steps (6:02)

  8. The Library Of Ninive (8:57)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Alessio MALATESTA - Keyboards

Matteo CHIAPPA - Bass

Vincenzo CALVANO - Guitar

Dario MARCHETTI - Drums

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020