PROFIL RAPIDE / QUICK PROFIL

iwkc (i will kill chita)

cargo cult

Releases information

Release date: December 1, 2016

From: Russie / Russia

Mario Champagne - September 2019

6,3

On se sent un peu consterné de voir que nos amis russes veuillent occire avec autant de véhémence le sympathique compagnon primate du populaire Tarzan, mais ne leur disons pas que celui-ci est malheureusement décédé en 2011 à l'âge de 80 ans. Le nom de ce groupe perdrait alors tout son sens. Nom de groupe bizarre qui nous ramène pourtant des artistes que nous avons découverts ici sur PROFIL PROG. En effet, la majorité des musiciens ayant sévit sur cet album ont bossé sur l'album d'EVIL BEAR BORIS – Critique de Juillet 2019 et de DETEITI - Critique de Juin2019, proposant toujours des albums à l'inspiration la plus souvent déjantée, mais d'une grande efficacité, explorant souvent des horizons musicaux variés.

 

Sur ce court EP datant de 2016, la bande de moscovites, toujours sous la conduite de l'ingénieur de son et mixeur Nikolai SAMARIN, nous présentait quatre titres ayant musicalement peu de rapport entre eux, dans un ensemble qui se veut un plus sérieux au niveau ambiance. « Survival Instruction » se développe sur un fil conducteur de claviers de SAMARIN, affichant un petit côté « Post-rock pratiquement pop ». Le développement est intéressant mais la finale semble souffrir au niveau production. Avec « Cho Blya !? », on retrouve une musique festive où le chanteur déclame un texte incompréhensible sur une musique plutôt funk, tournant pratiquement au reggae vers le milieu de celle-ci. Un peu une déception, car elle s'étire sans vraiment lever. Avec « Patris et Filii et Spiritus Sancti », on replonge dans le funky, dans un style proche de Beck HANSEN, où musique et bruitage s'accompagne allègrement, flirtant avec le « space rock ». Et cela se termine avec « Keine Angst », qui signifie « Ne vous inquiétez-pas. » Très bonne pièce instrumentale mêlant synthés « techno » et une musique symphonique plus classique au début.  Douce et mélancolique. Planante et New Age vers la fin, grâce aux synthés, mais devenant interminable, en traînant en longueur, et souffrant aussi de petits problèmes de production. La musique de cette bande, malgré ce nouveau nom et une attitude beaucoup plus sage, demeure toujours intéressante à découvrir et mérite un détour. Bonne découverte!

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019