CHRONIQUE / REVIEW

guru guru

rotate

Releases information

Release date: April 6, 2018

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Trance-Music

From: Allemagne / Germany

9,0

Guillaume Desmeules

October 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Comme pour l'Italie, l'Allemagne a aussi son style de musique progressive bien à eux nommé le Krautrock. Ayant été créé en partie pour s'opposer contre la popularisation du rock psychédélique vers la fin des années 60, il est surtout caractérisé par une musique ambiante avec des expérimentations sonores ou électroniques improvisées. Son nom a été popularisé par les journalistes Britanniques qui se moquaient un peu du style au début, le mot “kraut” veut dire “herbe” en allemand, le qualifiant même de musique cosmique. Guru Guru, qui est un des pionniers du style fêtant son 50eme anniversaire d'existence cette année, nous livre leur 22eme album : “Rotate!”. Ayant eu une rotation de musiciens au cours de sa carrière autours du membre cofondateur Mani NEUMEIER, qui est à la batterie, percussions et au chant, les membres se sont stabilisés depuis 1997 avec Roland SCHAEFFER à la guitare, instrument à vent divers et chant ainsi que Peter KÜHMSTEDT à la basse et au chant. Jan LINDQVIST, nouvellement à bord du bateau, complète le quatuor à la guitare. Leur musique se concentre surtout vers de l'improvisation musicale avant-gardiste instrumentale avec un brin d'humour lorsque les pièces sont chantées. Alors, ont-ils perdus de leur inspiration et de leur excentricité avec le temps?

 

L'album commence avec la pièce titre, “Rotate!”, qui se centralise autours de diverses  percussions avec une voix robotique, un rythme fort entrainant à la basse et guitare faisant penser au new wave des années 80. “Digital Analog” continue sa lignée un peu 80's qui est, cette fois-ci, plus rock avant-gardiste pour devenir un plus plus éclaté à mi-chemin avec SCHAEFFER au nadaswaram, un instrument à vent indien qui est un croisement entre le hautbois et le saxophone au niveau sonore, sur un air oriental ; on est effectivement en terrain connu, et j'aime bien ça ainsi! “Paramashivam” continue son petit chemin oriental avec d'autres expérimentations musicales fortes intéressant sur un rythme simple en boucle avec LINDQVIST et SCHAEFFER qui s'échangent respectivement les solos de guitare et de nadaswaram. “I Missed So Many Shootingstars” nous amène vers une petite ballade humoristique surprenante mais très rigolote pour suivre un long jam rock tout aussi splendide ; on voit qu'ils n'ont toujours pas perdu leur force maitresse musicale. Les percussions de toute sorte étant un point fort dans le groupe, “Anaconda”, comme son nom l'indique, nous offre un beau voyage musical en pleine jungle avec un lot d'expérimentation sonore aux niveaux des percussions et de guitare. On revient dans un univers un peu plus rock sur “Rollo Riff” avec SCHAEFFER qui nous bombarde de très bons solos au saxophone à saveur un peu plus jazz. “Nana” ralenti un peu la cadence avec une musique indienne très hypnotisante et apaisante pour l'esprit. La surprenante “Magic Tree” change encore de cap musical avec un air country folk à saveur très humoristique. “Nombiri” nous transporte cette fois-ci vers un reggae à saveur tantôt hawaiien, tantôt australien le tout guidé au son du kalimba, petit instrument venant d'Afrique consistant à une série de petites lamelles de métal sonnant un peu comme un vibraphone. “I Am A Spaceboy” est, comme le nom l'indique, la plus cosmique du lot qui pourrait se résumé en un blues psychédélique avec des effets sonores à l'aide du kaossilator qui nous amènent vers un autre monde avec des paroles toujours aussi comique.

 

Malgré leur demi-siècle d'existence, les membres de GURU GURU réussissent tout de même à rester intéressants et très inspirant. Comme un très bon vin, ils vieillissent tout aussi bien tout en gardant toutefois leur sonorité est bien à eux. À quoi bon changer une recette gagnante quand elle est aussi éclatée et hors du commun? Je le conseille fortement à ceux désirant un voyage mondial et interstellaire. Comme je dis toujours, il n’est jamais trop tard pour connaitre de telle légende et celui-ci est un très bon cru qui m'a tout de suite donné le goût d'en entendre plus!

PISTES / TRACKS

 

1. Rotate! (4:01)

2. Digital Analog (3:44)

3. Paramashivam (5:16)

4. I Missed So Many Shootingstars (6:32)

5. Anaconda (6:13)

6. Rollo Riff (4:13)

7. Nana (3:47)

8. Magic Tree (5:09)

9. Nombiri (5:12)

10. I Am A Spaceboy (7:10)

11. Gurugu (0:11)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Roland Schaeffer / guitars, saxophone, nadaswaram, flute, vocals

- Jan Lindqvist / guitars (electric, lap steel, Indian)

- Peter Kühmstedt / bass, vocals

- Mani Neumeier / drums, percussion, kalimba, kaossilator, vocals

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019