CHRONIQUE / REVIEW

GABRIEL

NEW LIFE

Releases information

Release date: February 24, 2020

Format: Digital, CD

Label: Independent

From: Argentine / Argentina

8,8

Facebook_logo-7.png

Alain Massard - March 2020

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

GABRIEL est chanteur et musicien. Il a oeuvré au sein des groupes BAD DREAMS et IN CONTINUUM ainsi que sur le STEVE ROTHERY BAND. Ce 1er opus personnel est pour lui l’occasion d’explorer l’âme dans sa globalité, pour construire des ponts nous reliant tous sur Terre. Son titre d’album donne bien le sens d’une nouvelle vie pour ce vieux chanteur mais grand baroudeur. Il s’est octroyé pour cela la présence de grands compositeurs tels Fernando PERDOMO et René BOSC pour définir ici une musique symphonique, grandiloquente, inventive et forte. Son pedigree musical passe sur une orientation progressive de type néo-prog ainsi qu’une fenêtre classico et mélodico prog dans le sens large du terme. En jouant sur son prénom et sa voix évoquant de loin et de près celle à l’archange, GABRIEL veut avant tout nous faire partir sur les pentes douces et progressives de la musique contemplative. Bref, voyons de plus près ça.

 

« Free As A Bird » entame l’album sur un hommage à sa mère décédée de la maladie d’Alzheimer, qui nous rappelle entre autres que les artistes sont des gens comme nous avant tout; un titre basé sur une orchestration avec violons et guitare acoustique pour un air de profonde méditation et cette voix chaleureuse de Gabriel, un peu de sonorité que Bono lui-même aimait explorer pour donner une intensité de spleen dramatique; un titre magnifique et onirique. « Karmatic » part sur un son un peu à la frontière de ce que ARENA ou PENDRAGON peuvent faire; Dave KERZNER vient y ajouter sa patte aux claviers, alors que Heiner SCOB fait de même pour un passage classique au piano; le solo de guitare vaut son pesant d’or. « Angel’s Call » fait la part belle à Fernando pour toute l’orchestration avec une sonorité de certains vieux GENESIS pour les guitares du départ, des derniers MYSTERY rien qu’avec une voix me faisant penser à celle de Jean PAGEAU et surtout du grand KING CRIMSON rien que pour l’utilisation du Mellotron; une chanson avec des circonvolutions intenses et des breaks bien placés, des tambours indiens venant conclure le titre.

 

« New Life » pour le titre éponyme, une voix qui tire sur celle de l’ange GABRIEL, une rythmique nerveuse, un clavier de Clive NOLAN qui va sur les sonorités des premiers GENESIS pour un espace jazz-prog , free-jazz aussi avec beaucoup de violon, puis ce break à mi-parcours comme GENESIS le faisait si bien avec cette flûte enchanteresse, enfin la guitare reconnaissable de Steve ROTHERY, un melting pot intense et contrôlé à la fois, une ballade qui se fait jour, une digression, une excroissance musicale calme, douce, planante, spleen et mélancolique mais aussi douce et procurant une détente jusqu’à la finale avec guitare acoustique; la chanson phare de l’album à réécouter malgré sa composition assez prévisible.

 

« Awakening » arrive ici, petit intermède au piano de Heiner, la 2e intro raffinée et limpide juste pour lancer « Shining Spark » et sa ballade qui tire plus sur GENESIS de « Burning Rope » que sur un titre de PENDRAGON; la voix est chaude, présente, mise en valeur; les breaks avec arpèges de guitare la renforcent encore plus et les claviers de Christophe donnent une sonorité un peu différente; titre en cascade, en notes ruisselantes. L’album pourrait être fini ici mais une reprise à rallonge « Free As A Bird Extended » de près de 18 minutes avec guitare « Frippienne » au tout début vient parachever un ressenti déjà positif; c’est en fait le violon magique de Hélène COLLERETTE qui vient magnifier ce titre; l’introduction semble sortir de la genèse, c’est onirique, c’est détendant et semble représenter un titre à part entière; la voix de Gabriel est encore là mise en avant de façon émouvante, avec orchestration rappelant par instants des pièces de LEE SAUNDERS pour son atmosphère post-apocalyptique; les arrangements sont bien en place mais un peu diffus, bien moins affinés que sur ceux d’ IN CONTINUUM pour son titre long de fin d’album. A mi-parcours, la voix est accompagnée par la guitare de Steve donnant plus de chaleur, plus de sensibilité alors que la voix d’ange de Sarah accentue le break musical; la fin part sur une joute, une confrontation, une osmose entre violon et guitare pour un moment progressif de toute beauté en decrescendo jusqu’au final plus nerveux, avec orchestration imposante. Un titre assez complexe au final, intimiste, mélancolique et aussi aérien, controversé par l’utilisation d’instruments à cordes et électriques en même temps; un titre qui pose question de par la vision qu’il procure à l’intérieur de notre tête, un titre bluffant aussi pour donner une autre image du PROG en général car ici on a un croisement entre la musique classique et le rock progressif en fait.

 

GABRIEL a donc pris son nom pour sortir son album de ses mains propres, bien aidé cependant; il a ainsi nommé une nouvelle vie pour se différencier du chanteur qu’il est au sein du STEVE ROTHERY BAND et d’IN CONTINUUM; il a été aidé par Steve ROTHERY en personne ce qui peut lui donner un sacré coup de pouce; il est très habile au niveau des compositions alambiquées et ce, dans un courant toujours novateur et intimiste, mettant aussi de fait sa voix en vedette, au firmament de titres assez longs et souvent de même structure. Cet album vaut son pesant et risque de vous faire tourner la tête avec cette osmose des styles, un bon moment d’écoute.

 

PISTES / TRACKS

 

1.Free As A Bird (Conscience of Freedom) (7:18)

2.Karmatic (Conscience of Karma) (7:19)

3.Angel’s Call (Conscience of Earth) (8:15)

4.New Life (Conscience of Enlightenment) (9:09)

5.Awakening (1:26)

6.Shining Spark (Conscience of Love) (6:42)

7.Free As A Bird – Extended (Conscience of Universe) (17:56)

1.           Premonition

2.           Free As A Bird

3.           Reborn

Total :58’05’’

Musiciens / MUSICIANS :

 

Gabriel Agudo: Lead vocals, acoustic guitars, Sioux chants

with:

René Bosc: Spanish guitars, bass, keyboards, acoustic guitars, drums, orchestral arrangements, Native American percussion

Hélène Collerette: Violin

Jan-Vincent Velazco: Drums

Dave Kerzner: Keyboard solo and keyboards on “Karmatic”

Heiner Scob: Steinway Concert Piano on “Karmatic” and “Awakening”

Fernando Perdomo: Acoustic & electric guitar, bass, keyboards, drums, co-arrangements & production on “Angel’s Call”

Clive Nolan: Keyboards on “New Life”

Steve Rothery: Electric guitars on “New Life” and “Free As A Bird (Single/Extended)”

Christophe Lebled: Keyboards & additional arrangements on “Shining Spark”

Sarah Brannens: Angel’s voice on “Free As A Bird (Single/Extended)”

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020