CHRONIQUE / REVIEW

frank wyatt & friends

zeitgeist

Releases information

Release date: November 6, 2019

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self-Released

From: USA

8,4

Philippe André - December 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Voici en cette fin d'année 2019, un album qui va susciter les espoirs des vieux fans d'un groupe majeur du courant progressif, toutes décennies confondues, ce groupe porte le nom de HAPPY THE MAN.  Nous retrouvons en effet sur ce projet qui a pour nom « Zeitgeist » et qui signifie dans la langue de GOETHE « L'Air du Temps », la grande majorité des musiciens ayant participé à un moment ou à un autre à l'aventure HAPPY THE MAN, puis par la suite aux dérivatifs que sont ou furent OBLIVION SUN et PEDAL GIANT ANIMALS.  Frank WYATT, malade depuis plusieurs années, a tenu à mener cette aventure à son terme, et comme il le dit lui-même « la musique a été pour moi la meilleure thérapie ».  Une aventure encore plus compliquée par le fait que tous les musiciens présents habitent aux ETATS UNIS certes mais dans des endroits différents.  À noter avant de parler de la musique, la beauté sans pareille du travail artistique de Michael PHIPPS pour la jaquette de cette oeuvre.

 

Pour commencer, quelques mots sur les quatre dernières pièces de l'album qui ne sont ni plus ni moins qu'un morceau de musique dite classique : « Perelandra », divisé en quatre temps et qui dépasse les vingt-cinq minutes.  Un ensemble qui devrait ravir les aficionados entre autres de Johannes BRAHMS et plus près de nous ceux du regretté Keith EMERSON.  Il est clair qu'ici Frank WYATT a tenu à se faire plaisir et à démontrer qu'il y avait souvent un lien entre musique progressive et musique classique, fermons le ban. 

 

Concernant les six premiers titres, les titres rock donc, signalons qu'ils comportent très peu de parties vocales qui sont assurées par Cliff FORTNEY qui fut chanteur et flutiste au tout début de la carrière de HAPPY THE MAN, qui ne s'appelait pas encore ainsi en 1969, mais plus communément ZELDA.  Cliff en était le co-fondateur avec le bassiste Rick KENNELL.  D'autres parties vocales le sont par le plus connu Stan WHITAKER (le chant de ce dernier n'étant pas son point fort, loin s'en faut...).  Les plages les plus intéressantes sont la première, l'éponyme « Zeitgeist » où l'on reconnait clairement la patte HAPPY THE MAN par l'utilisation du piano légèrement jazzé ou le travail polissé de la section rythmique qui joue constamment à contretemps, servie par une prise de son soignée, que dis-je, plus encore, ça éclate dans les enceintes, et pourtant c'est du mp3.  Une pièce vraiment magnifique!!!  Le second titre « Leaving », délicat, soyeux et instrumental est lui aussi fortement inspiré par le groupe d'origine de ces messieurs (on ne change pas une équipe qui gagne!), lui aussi avec des motifs de piano somptueux. 

 

Le popisant « Eleventh Hour » est loin d'être désagréable et a l'avantage d'être bien chanté tandis que le cinquième titre, instrumental hormis quelques choeurs féminins et masculins « The Approach » est cuivré et aventureux comme à la glorieuse époque des deux premiers albums de HAPPY THE MAN, donc facilement assimilable par les fans du groupe étatsunien, un brillant morceau de symphonisme au sens très large du terme, qui devrait aisément passer la barrière du temps, mon chocolat de Noel sur l'ensemble du disque.

 

Globalement un très bon album pour lequel nous aimerions déjà avoir une suite.

PISTES / TRACKS

 

1. Zeitgeist (7:55)

2. Leaving (3:52)

3. Twelve Jumps (4:12)

4. Eleventh Hour (3:24)

5. The Approach (8:06)

6. Fred’s Song (5:37)

7. To Venus (Perelandra Mvt. I, Andante) (8:18)

8. The Green Lady (Perelandra Mvt. II, Allegretto con moto) (5:48)

9. The Golden Feast (Perelandra Mvt.III, Allegro) (4:57)

10. Blessed Be He (Perelandra Mvt. IV, Presto) (6:27)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Frank Wyatt : Compositions, Keyboards, Engineering, Project Management

Stan Whitaker : Guitars and Vocals

Kit Watkins : Keyboards

Rick Kennell : Bass Guitar

Mike Beck : Percussion

Cliff Fortney : Vocals

Ron Riddle : Drums

David Rosenthal : Keyboards

Joe Bergamini : Drums

Bill Brasso : Drums

David Hughes : Bass Guitar

Chris Mack : Drums

Peter Princiotto : Orchestration, Sitar

Andrew Colyer : Keyboards

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2020