CHRONIQUE / REVIEW

forstenet

ephemeros virvar

Releases information

Release date: November 29, 2019

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Aurto-Production / Self-Released

From: Danemark / Denmark

8,2

Denis Boisvert - December 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Bienvenue dans le monde chaotique éphémère (c’est le titre!) de cinq musiciens danois pétrifiés et assez originaux. Je ne suis pas un fan de métal gothique mais je dois admettre que FORSTENET (qui veux dire pétrifié en effet) a réussi à me séduire subtilement. D’abord par son originalité. Les pièces sont écrites et chantées en danois. Le chanteur se promène partout selon le besoin créatif entre les cris démoniaques et les passages en falsetto. Puis la qualité et la variété des compositions. Chaque pièce est unique et différente mais reste fidèle au son du groupe. Finalement, le claviériste se fait un plaisir de gémir dans son trombone au registre grave quand il ne joue pas de l’orgue. Le groupe dégage toute une énergie et il faut aller les voir sur YouTube pour être facilement convaincu. Le batteur en particulier est un vrai hyperactif capable du meilleur. 

 

L’album est une compilation de pièces qui se veulent contemplatives (plus dans un style ‘acid trip’ que zen, évidemment). Le côté prog-métal est bien réussi et certaines des longues pièces ont un côté fascinant. Les 10 pièces s’enchaînent naturellement et explorent toutes sortes de tempo. On se promène allègrement entre du punk, du OPETH, du jazz expérimental, du PINK FLOYD débridé, du CARPTREE ou du BLACK SABBATH. Comme on doit s’y attendre, le fond demeure très sombre et les cris gutturaux sont fréquents mais les passages dissonants, les guitares mystérieuses et la présence vocale du chanteur se marient très bien au soutien solide du bassiste et du batteur avec les artifices du clavier et trombone.  

 

L’album semble conçu sur une séquence courte pièce-longue pièce, la pièce plus courte servant d’introduction souvent instrumentale aux morceaux de résistance qui suivent. ‘Inter Blivet’ est aussi un morceau offert en ‘single’ et est plus accessible vocalement. La cinquième pièce que je n’essaierai même pas de décrire est pleine de fuzz et de colère punk. Mais, comme d’habitude, les pièces plus longues sont mes préférées, le tempo est plus majestueux, on a le temps de se laisser emporter. C’est le cas de ‘Dissonans II’ avec une guitare à la ‘Gilmour’ et un rythme puissant. Superbe. La pièce suivante vaut l’album selon moi. Quatorze minutes de quelque chose qui se traduit a peu près par : beauté parmi beaucoup d’horreur colossale! Tout un opus, sombre comme les scandinaves le font si bien (est-ce les longues nuits hivernales?) plein de guitares, de voix lyriques et souffrantes, qui vont se métamorphoser vers le milieu par un solo de style cabaret jazz espagnol très délicat qui enchaine avec des voix aigues puis une belle progression de guitare. Surprenant. On fermera la marche avec ‘Urskov’ (la forêt primordiale) vigoureuse et effrayante puis ‘Virvar’ (chaos) plus subtil et mystérieux avec plein de petits détails en arrière-fond et un riff lancinant. Rien pour dormir tranquille après mais très réussi. 

 

Bref un groupe original, très impliqué et capable de soutenir votre intérêt. Certainement plus pour les ‘proggeux’ métal. Avis: les voix gutturales pourraient vous causer des problèmes. Mais tout à fait recommandable.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Ephemeros (8:08)

2. Afmagtskvad (1:31)

3. Intet Bilver (6:55)

4. Falkse Var (2:57)

5. Udyrddelsesonket (6:25)

6. Dissonans I (2:25)

7. Dissonans II (9:37)

8. Skonhed Blant Kolossale Masser Af Gra (13:56)

9. Urskov (4:11)

10. Virvar (4:38)

 

Total. 1:04:00

Musiciens / MUSICIANS :

 

Lauritz Andersen – Guitars, Vocals

Emil Deleuran Poulsen – Drums

Lasse Sølling Madsen – Guitars

Morten Gustav Eide – Bass

Troels Mathiesen – Keyboards, Bass Trombone

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019