the flower kings

Chronique de concert / concert review

salle Jean-paul tardif - 01 mars 2019

Français & English

Par/by:  Gerald Hawey

Photos:  Pierre Ménard

FLOWER KINGS - 65.jpg

Vendredi soir on débutait un nouveau mois et oui le mois de février est enfin terminé…Yeah…Quoi de mieux que de débuter ce mois avec un show de Roine STOLT et la troupe de THE FLOWER KINGS ! En moins de 2 semaines, nous avons eu la chance de voir 2 des musiciens les plus prolifiques des dernières années. Neal MORSES (Voir la chronique sur Profilprog) et naturellement Roine STOLT qui en plus d’avoir créé la formation THE FLOWER KINGS en 1994, il a été de la partie avec TRANSATLANTIC, AGENTS OF MERCY, THE TANGENT, KAIPA et plus récemment THE SEA WITHIN. Ce qui est assez particulier, THE FLOWER KINGS ont sortie en novembre dernier un nouvel « Manifesto Of An Alchemist ». Je m’attendais à entendre 1 ou 2 extraits et bien non toute du vieux matériel qui ne dépassais pas l’album de 2007 « The Sum Of No Evil ». Une soirée de presque 2h45 min de musique avec seulement 9 titres !!!

 

Devant un public très fidèle, le groupe nous offert une prestation digne de mention. Après un début ou il y a eu un léger problème de son (On avait de la misère à entendre la voix de FRÖBERG), le tout s’est replacé rapidement et on a eu de l’occasion de voir des musiciens en pleines possession de leur moyen. Quand on a devant nous Roine STOLT, Jonas REINGOLD & Hasse FRÖBERG des musiciens de la première mouture du groupe. On a de quoi se ravir ! Même les 2 nouveaux membres Mirko DEMAIO (Batterie) & Zach KAMINS (Claviers) m’ont impressionné et ont été à la hauteur des attentes. La soirée débute avec ‘Last Minute on Earth / What If God Is Alone?’ et c’était parti pour une soirée magique ! Après avoir échangé avec le public Roine STOLT qui avait la parole facile (Il faut le souligner..) et c’est la façon pour ma part de savoir s’il est en forme ou non… Et vendredi, il l’était !! La musique reprend et on fait un autre bond en arrière et cette fois-ci en 1996 avec l’album « Retropolis » avec ‘There Is More To This World’ et arrive l’excellente suite de 30 min. ‘The Truth Will Set You Free’ de l’album 2002 « Unfold The Future ». La première heure est déjà passée…avec seulement 4 titres ! Je suis ravi et conquis que j’ai déjà hâte à la 2ème partie.

 

Le 2ème set débute avec le morceau qui deviendra le nom du groupe par a suite ‘The Flower King’ jumelé avec ‘My Cosmic Lover’ un autre beau moment.  C’est toujours aussi impressionnant de voir ce virtuose de la guitare s’exécuté et lors de la soirée ce fut encore le cas avec STOLT. Même chose pour REINGOLD à la basse qui est assurément l’un des meilleurs bassistes de son temps et FRÖBERG a toujours une belle voix et une belle présence sur scène. Après avoir joué ‘In  the Eyes of the World’, arrive pour moi la pièce de résistance ‘Stardust We Are’. Avec ‘Humanizzimo’ elle reste pour moi l’une des meilleures compositions de STOLT. Je ne l’avais pas réentendu au complet en show depuis sa première visite en 97 au Bar Le D’Auteuil. Un pur régal ! Le public debout applaudissait (Ce fut le cas plusieurs fois dans la soirée…) et le groupe revient sur scène pour le rappel avec ‘Life in Motion’ & ‘I Am the Sun, Part One’ pour clôturer une soirée inoubliable ! J’ai vu Roine STOLT à plusieurs reprises et même si personnellement celui de 97 lors de sa première visite reste pour moi l’une des meilleures prestations. Ce spectacle s’y rapprochait grandement !  

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019