CHRONIQUE / REVIEW

fish on friday

an initiation (2010-2017)

Releases information

Release date: July 12, 2019

Format: Digital, CD

Label: Esoteric Antenna / Cherry Red Records

From: Belgique / Belgium

9,0

Philippe André - September 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Belle initiative de Frank VAN BOGAERT de nous proposer une relecture condensée de la carrière de FISH ON FRIDAY en attendant le nouvel album qui devrait paraitre dans quelques mois. Les quatre albums studio du groupe belge sont mis à l'honneur sur cette compilation adroitement appelée "An Initiation 2010/2017 ".

 

Le disque inaugural de la carrière de la formation "Shoot The Moon" en 2010 est représentée par deux pièces , l'éponyme brillant et délicat "Shoot The Moon" avec ses voix off et le conclusif et tout aussi délicat "All Falls Into Place", il manque donc mon titre préféré "9.1 Surround".....Le second album de 2012 "Airborne" est présent avec trois titres, l'introductif et entêtant "Welcome", "Angels Never Die" dansant (oui, oui) plaisant sans plus et l'éponyme aussi "Airborne" l'une des plus belles compositions du duo Frank VAN BOGAERT/William BECKERS depuis dix ans.

 

Nous en venons au troisième disque de 2014 "Godspeed", le plus apprécié des supporters du combo anversois d'après le consensus ; quatre pièces sont issues de cet album, "She Colours the Rainbow", titre très court, moins de quatre minutes, popisant à souhait puis le long, plus de dix minutes, morceau titre, incontestable réussite pop progressive, au-delà des clivages rencontrés souvent à tort dans la musique, un plaisir auditif incommensurable...Ensuite déboule "Sanctuary", long aussi, supérieur à huit minutes, agrémenté de choeurs passionnants, d'un solo de guitare véloce de Marty TOWNSEND et dont la mélodie principale vous reste gravée dans la tête pendant longtemps, superbe. Nous clôturons les extraits de "Godspeed" par "Callin' Planet Home", l'un des titres les plus rock de la carrière du groupe flamand, ce n'est pas du métal non plus, où l'utilisation des flutes de Théo TRAVIS apporte un incontestable surcroit positif à la pièce.

 

Dernier opus studio en date, 2017, "Quiet Life" est lui aussi présent avec quatre morceaux, calibrés car tous compris entre 4:40 et 6:08, avec tout d'abord "Sweet Love" sucrerie popisante également où intervient Lula BEGGS aux vocaux féminins, la fille de Nick BEGGS, immense bassiste et joueur de Chapman Stick devant l'éternel, puis "In The Key of Silence" introduit au piano par Frank VAN BOGAERT, qui bénéficie d'une remarquable partition de saxophone de Henri YLEN et de deux invités encore plus prestigieux en la personne de John MITCHELL à la six cordes et Mister Alan PARSONS himself aux choeurs additionnels et à la production, là aussi encore une pièce d'une rare brillance. "Quiet Life" le morceau, avec le retour de Lula aux vocaux, est quasiment dans le même moule, en plus énergique, radiophonique en diable, remarquablement chanté par le duo BEGGS/VAN BOGAERT, je ne le répèterais jamais assez mais Dieu que la qualité du chant est important dans la musique progressive (comme ailleurs...). "Get Up" est lui aussi un hit en puissance, même si c'est un titre que j'apprécie moins, car trop répétitif à mon gout... Le court "Wings" qui clôture cette initiation, inédit, nous permet d'espérer une fois encore un cinquième album de haute volée, avec j'espère le retour de plages plus longues comme dans "Godspeed", Frank s'il te plait...

 

PISTES / TRACKS

 

1. Welcome (5:26)

2. Shoot the Moon (5:10)

3. Angels Never Die (4:14)

4. She Colours the Rainbow (3:38)

5. Airborne (5:15)

6. Godspeed (10:16)

7. Sweet Love (4:40)

8. Sanctuary (8:08)

9. In the Key of Silence (5:36)

10. Quiet Life (6:08)

11. Callin' Planet Home (5:19)

12. Get Up (5:54)

13. All Falls into Place (4:50)

14. Wings (3:45) (Previously Unreleased)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Frank Van Bogaert: Vocals, Piano, Hammond, Keyboards, additional Guitars

- William Beckers: Keyboards, Percussion

- Nick Beggs (S. Hackett, S. Wilson, Mute Gods): Bass Guitar, Chapman Stick, Backing Vocals

- Marty Townsend: Electric and Acoustic Guitars

- Marcus Weymaere: Drums, Percussion

 

With:

- Lula Beggs: Vocals (7, 10)

- Alan Parsons: Backing Vocals (9)

- Dany Caen: Backing Vocals (1, 3, 5, 6, 11, 14)

- Nina Babet: Backing Vocals (6, 8, 12)

- Chantal Kashala: Backing Vocals (1, 2, 8, 11, 12, 14)

- Theo Travis: Flutes (11)

- Henri Ylen: Saxophone (9)

- John Mitchell: Guitars (9)

- Bert Embrechts: Bass Guitar (3, 14)

- Robin Aerts: Bass Guitar (2)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019