CHRONIQUE / REVIEW

Fernando Perdomo

Out to sea ii

Releases information

Release date: February 15, 2019

Format: Digital, CD

Label: Auto Production / Self-Released

From: USA

7,7

Denis Boisvert - June 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Deuxième itération pour cet homme-orchestre californien comparé à TODD RUNDGREN et qui s’est fait connaître dans le monde du prog par son jeu de guitare et de guitare basse sur l’album NEW WORLD de DAVE KERZNER.  L’an passé il a présenté un album solo « Out To Sea » et il récidive donc avec « Out To Sea II » s’associant cette fois avec d’autres musiciens, principalement des batteurs.  Comme il compose, produit et exécute dans plusieurs styles différents et qu’il est plutôt prolifique, le rock progressif est un peu un projet parallèle pour lui et je me demande si on ne le sent pas un peu.

  

Il s’agit donc d’un album complètement instrumental qui ressemble assez au premier mais qui m’apparaît un peu expéditif.  On a droit à 15 courtes pièces instrumentales et deux pièces LIVE dont l’hommage à PETER BANKS « The Architect » paru en version studio sur le premier album.  Alors que les références aux maîtres du prog classique étaient plus claires sur le premier album, elles sont plus difficiles à discerner sur le second.  L’autre différence majeure tient au fait qu’il a fait appel à des amis pour l’épauler, surtout des batteurs mais aussi quelques touches très très discrètes de cor, de violon et de clairon.  Même si les textures sont intrigantes et le jeu de FERNANDO très bon, à mon humble avis, l’album manque de profondeur.  La plus longue pièce dépasse à peine 4 minutes et 7 morceaux font moins de trois minutes! Parlant style, on est un peu dans le « crossover » timide, on peine un peu à trouver la complexité et la richesse typique du rock progressif.  Les claviers sont très discrets et le tempo peu variable.  Il y a bien quelques signatures complexes en début d’album mais elles ne se développent pas.  Oui on obtient du rock assez digestible mais très peu de pièces enlevantes. Tout de même certains morceaux sont dignes de mention. Par exemple « BOING » qui est plus musclé et endiablé. « Arturius » débute bien avec des arpèges entraînants et « Flying To Utopia » contient des passages percussifs et des textures plaisantes.  « Stratosphere » est plus fusionnel et jazzé.  On a aussi quelques balades un peu génériques.

 

Le progressif instrumental est difficile à bien faire surtout quand la guitare est la voix principale.  FERNANDO prend plaisir à faire du « crossover », c’est évident mais l’ensemble de l’album donne trop une impression de survol et à mon avis manque de développement.  Plus complet que le premier album grâce à d’excellents batteurs surtout, mais pas un album essentiel.  Si vous aimez la guitare et le progressif léger seulement.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Two (1:59)

2. Super Woofer (3:41)

3. Boing (2:19)

4. Theme from "Dr. Leisure" (4:00)

5. Beautiful (4:19)

6. Five Four (2:54)

7. Stairway to the Sea (2:57)

8. Your Precious Echo (1:47)

9. Saturday Night (2:13)

10. The Angels of Ardent (3:26)

11. Seven Stars (3:32)

12. Arturius (2:45)

13. The Stratosphere (3:02)

14. Flying to Utopia (3:03)

15. The Victory (3:00)

16. Angel (feat the Out to Sea Band, Live at The Shack) (3:07) (*)

17. The Architect (Tribute to Peter Banks) (feat the Out to Sea Band, Live at The Shack) (4:14) (*)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Fernando Perdomo: All instruments

 

Guests:

Joe Deninzon: Violin(2), Jamison Smeltz: Sax(3), Tom Bones Malone: Horns(4), Eddie Zyne: Drums(4), Joe Cass: Drums(5) Eric Matthews: Flugelhorns(5), Mark Murdock: Drums(6,13), Derek Cintron: Drums(14) Roger Houdaille: Bass(16,17), Vic Kingsley: Guitar (16,17)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019