CHRONIQUE / REVIEW

evenflow

old town

Releases information

Release date: June 29, 2018

Format: Digital, CD

Label: Bad Elephant Music

From: Royaume-Uni / UK

8,0

Alain Massard - October 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

EVENFLOW est un peu l’aboutissement d’un EP germé par le travail de deux personnes qui se sont entraidés sur l’album de WHITEWATER. C’est un peu un retour d’ascenseur musical! EVENFLOW est …un musicien en fait qui développe au fil de ces 5 titres des atmosphères prog éthérées, post rock, voire par moments stoner rock et atmosphériques sortant de divers instruments de Stuart STEPHENS. Le tout est accompagné par une voix envoûtante, posée, un peu mélancolique quand même de M. KERSHAW et dudit musicien. Cinq chansons courtes, à peine 20 minutes pour voir si la piste de décollage est assez grande…mais bon, on y va :

En fait, on n’aurait pas besoin de nommer les morceaux car on est directement transporté dans des atmosphères différentes sur les pistes. C’est comme une suite en 5 parties, passant d’un air oppressif avec voix féminine derrière et avec une guitare éclatante en solo, le tout sur un tempo lourd et ralenti sur le 1er morceau ‘Creation’. Nick CAVE lui-même aurait pu chanter sur ‘Fracture’, ambiance dépressive assurée ici avec une voix masculine en compte à rebours derrière et une guitare à la PINK FLOYD aérienne. Sur ‘Old Town’ on a de l’ANATHEMA dans l’air avec un titre plaintif, avec une guitare acoustique minimaliste. Sur le 4e titre ‘Thats What You Do’, probablement la plus expressive, on a encore (enfin c’est vite dit…) puisque c’est juste la deuxième fois, une voix CAVEienne posée sur une guitare acoustique basique puis un envol stratosphérique de guitare électrique où les notes semblent gicler des enceintes; sensation confortée par un jeu de batterie plus démonstratif à ce moment précis. ‘Thorn’ le dernier titre monolithique, basique, ouvre…la porte (écoutez, vous comprendrez!) avec un peu plus d’atmosphères envoûtantes par la présence d’un synthé bien présent, amenant le cachet de la comptine prog!

Cet EP a donc tout d’un EP, durée mini, titres mini mais sensation maxi du fait d’un son lourd, mélancolique, presque dépressif mais aussi dynamisant avec des soli cadrés et intenses, ceux qui vous font remettre le titre en replay juste à la fin; pour finir, on est loin de compositions complexes ici, mais les titres s’enchaînant permettent de méditer tranquillement sur la suite du temps, à vous de trouver le temps d’y penser.

PISTES / TRACKS

 

1.Creation (4 :16)

2.Fracture (4 :17)

3.Old Town (3 :35)

4. That’s What You Do (4 :20)

5. Thorn (4 :03)

Total : 20’30’’

Musiciens / MUSICIANS :

 

All instruments: Stuart Stephens

Vocals: Stuart Stephens and Mike Kershaw

Additional programming tracks 1, 2 & 4: Paul Powell

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019