CHRONIQUE / REVIEW

ellesmere ii

from sea and beyond

Releases information

Release date: November 30, 2018

Format: Digital, CD

Label: AMS Records

From: Italie / Italy

9,5

Philippe André - January 2019

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Après un concept album sur Les Châteaux de la Loire en 2015, Roberto VITELLI, par ailleurs bassiste et guitariste du trio TAPROBAN mené par Gianluca DE ROSSI, nous propose un voyage sur les mers et les océans, avec son projet personnel ELLESMERE II.  Petit rappel géographique, qui ne peut faire de mal à personne, surtout pas à notre lectorat, ELLESMERE est une grande île du passage du Nord-Ouest (océan Arctique), la plus au nord de l'archipel arctique canadien, la troisième du Canada et la onzième au monde quant à sa superficie.  Pour cette raison, elle est parfois appelée Terre d'ELLESMERE.  Elle abrite l'établissement habité en permanence le plus septentrional du monde, la station des forces canadiennes d'Alert, voilà une description qui ne devrait pas laisser insensible un certain Fred SIMONEAU!

 

Place à la musique maintenant, et tout de go je vous annonce que cet opus est un album majeur de l'année 2018 qui vient de s'achever.  Première qualité de cet album et pas la moindre, le son, le mixage et par conséquent la production globale sont au top niveau.  Ensuite, si depuis le temps vous connaissez mes goûts, j'adore les albums qui durent entre quarante-cinq et cinquante-cinq minutes, c'est juste le temps qu'il faut pour s'immerger dans la musique sans être submergé!  Enfin, il n'y a sur cet opus rien à jeter, aucun moment faible, c'est relativement rare pour être précisé.

 

Après l'intro aquatique de « Tidal Breath », place au somptueux « Marina Extravaganza » éclairé par les invités de marque que sont Alan BENJAMIN guitariste d'ADVENT et bien plus loin encore de MIRTHRANDIR (Séquence souvenir « For You the Old Women »), et le plus connu Daniele POMO (RANESTRANE) batteur d'une absolue finesse que ce soit dans son propre groupe ou ici, bref une pièce géantissime dont on ne se lasse pas écoute après écoute.  « Runaway » qui suit est l'un des deux titres chantés de ce « From Sea and Beyond », et pas chanté par n'importe qui, puisque c'est mister Robert BERRY qui s'y colle et un titre où l'on entend clairement le son si particulier de la Warr Guitar d'une autre pointure du progressif international mister Trey GUNN.  Le coda qui suit est lui sous la houlette de l'illustrissime David JACKSON.  Tout autant somptueux que la seconde pièce, voici venir le second épique de l'oeuvre avec « The Schooner », la pièce qui m'a donné l'envie de me diriger vers ELLESMERE II, tout y est magnifique, les claviers de Paolo CARNELLI (écoutez ses nappes autour de la huitième minute et jusqu'au terme du morceau, un modèle du genre), la basse Rickenbacker du maitre de cérémonie Roberto VITELLI (d'où inévitablement le côté « yessien » de la pièce en question) et la six cordes du grognard Keith MORE (rien de péjoratif ni d'insultant ici de ma part bien entendu), comme je le dis, extrêmement rarement, un morceau qui vaut 11/10.  Le sixième titre « Ridge Fanfare » ne dépare pas de l'ensemble, merci à Marco BERNARD et à un autre grognard, plus encore que Keith MORE, j'ai nommé Davy O LIST, septuagénaire depuis peu, un grand guitariste devant l'Éternel (THE NICE c'est bien loin quand même).  Nous terminons cette oeuvre par la pièce probablement la plus « genesissienne », le remarquable « Time Life Again » qui outre nos deux compères transalpins, met en valeur et en lumière Brett KULL à la guitare incandescente pour un travail d'orfèvre.

 

Pour être tout à fait complet, Il nous faut aussi pour conclure signaler le must graphique que représente la jaquette de l'album, dessinée par l'artiste anglais Colin ELGIE, celui-là même qui avait créé il y a fort longtemps les pochettes des albums « A Trick of the Tail » et « Wind and Wuthering », mon petit doigt me dit que cela doit vous rappeler quelque chose ou alors vous n'êtes pas au bon endroit pour lire cette chronique!

 

Au sommet sur mon podium 2018 et même plus, c'est tout dire.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Tidal Breath (2:13)

2. Marine Extravaganza (11:55)

3. Runaway (6:01)

4. Marine Coda (2:09)

5. The Schooner (11:02)

6. Ridge Fanfare (3:21)

7. Time, Life Again (8:59)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Roberto Vitelli (Taproban) : Rickenbacker 4003 Jetglo Bass, Fender "Geddy Lee" Jazz Bass, Taurus Moog I, Gibson Gold Top Guitar, Mellotron M400, Minimoog Model D, Prophet 5, Moog Voyager, Yamaha DX7 II, Kurzweil K2500, Roland JV 1080, Yamaha TX 81Z

- Paolo Carnelli : Piano, Electric Piano, Hammond Organ & Additional Keyboards

 

With:

- Alan Benjamin (Advent, Mirthrandir) : Guitars (2)

- Robert Berry (3, Keith Emerson) : Vocals (3/7)

- Marco Bernard (The Samurai of Prog) : Bass (6)

- Trey Gunn (King Crimson, David Sylvian, UKZ, Security Project) : Warr Guitar (3)

- David Jackson (Van der Graaf Generator, Osanna) : Saxes & Keyboards (4)

- Brett Kull (Echolyn) : Guitars (7)

- Danilo Mintrone : Korg Microkorg (1)

- Keith More(Arena, John Wetton) : Guitars (5)

- Davy O'List (The Nice, Roxy Music) : Guitars (6)

- Daniele Pomo (RanestRane) : Drums and Percussion (2-7)

FOLLOW US

  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL 1994 to 2019